Home > Actualités & Analyses Forex > Brexit : Theresa May demande une extension de l’article 50 au 30 juin

Brexit : Theresa May demande une extension de l’article 50 au 30 juin

La première ministre britannique, Theresa May, a demandé officiellement ce matin à l’Union Européenne une extension du délai de sortie au 30 juin afin de trouver un accord avec le parlement UK.

Theresa May indique que si un accord est ratifié avant cette date, le délai doit être résilié de manière anticipée. Entre temps, le Royaume-Uni va se préparer à organiser des élections européennes, comme l’UE le souhaite.

L’objectif énoncé dans la lettre de la première ministre est que le Royaume-Uni va essayer de ratifier l’accord sur le Brexit avant le 23 mai, et se préparer pour les élections au Parlement européen si cela n’est pas le cas.

On dirait que ce n’est pas une demande de longue prolongation, mais cela soulève la question de savoir si les dirigeants européens seront disposés à accepter ces conditions.

Le vrai problème, c’est que le Parlement britannique a écarté un no-deal avant le 12 avril, ce qui signifie que maintenant que May demande une prolongation jusqu’au 30 juin, l’UE pourrait revenir et dire qu’elle n’autoriserait qu’une prolongation, à l’année prochaine. Dans ce cas, May devra ensuite retourner devant le Parlement pour demander aux législateurs s’ils sont d’accord avec cela.

Sur le Forex, le GBP ne réagit pas beaucoup face à cette actualité, avec un câble oscillant toujours autour du seuil des 1.3100.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte