Home > Actualités & Analyses Forex > Buffett investit dans des maisons de trading japonaises

Buffett investit dans des maisons de trading japonaises

Berkshire Hathaway, le conglomérat de Warren Buffett, vient de révéler qu’il a pris des participations dans cinq maisons de trading japonaises ayant des activités importantes dans le monde entier. Il s’agit du deuxième investissement de M. Buffett pendant la pandémie, qui diffère totalement de celui qu’il avait réalisé pendant la grande crise financière de 2008-2009.

Il investit en dehors des États-Unis.

Pourquoi Buffett augmenterait-il son portefeuille international ?

Ce geste en a surpris plus d’un. Au moment où le marché boursier est passé des plus bas aux plus hauts de tous les temps (dans le cas du Nasdaq100 et du S&P 500) ou à un niveau proche des plus hauts (Dow Jones), de nombreux investisseurs se sont moqués de la décision de Buffett de rester sur la touche lorsque le marché a chuté en mars. Certaines voix ont même affirmé que le « vieux » (Warren va bientôt avoir 90 ans) avait perdu la main.

Avancez de quelques mois, et Berkshire révèle qu’il a jusqu’à présent fait deux grands pas pendant la crise. D’autres, probablement, sont en cours, mais le marché le découvrira plus tard.

En fait, il a fait trois mouvements, et non deux. Nous devons nous rappeler que l’une des premières choses que M. Buffett a faites a été de se débarrasser des compagnies aériennes du portefeuille de Berkshire. Il les a toutes vendues. Bien sûr, les compagnies aériennes ont rebondi, et il a été raillé – il a perdu la main, vous vous souvenez ?

Ensuite, Buffett a investi un demi-milliard de dollars dans – surprise, surprise – Barrick Gold – un exploitant minier. Ce fut un choc pour ceux qui ne connaissaient pas le style d’investissement de M. Buffett. À en juger par la taille de l’investissement, relativement faible par rapport à la pile de liquidités dont dispose Berkshire, cela suggère plutôt le désir d’acquérir un peu d’or comme couverture contre l’inflation. Ou encore, une assurance contre les périodes d’incertitude.

Le dernier de ces trois mouvements a été annoncé récemment. Berkshire a acquis des parts dans cinq maisons de trading japonaises – Mitsui, Sumitomo, Marubeni, Mitsubishi et Itochu – et il continue d’acheter. Détenant actuellement 5 % des parts de chacune d’elles, Berkshire a l’intention de s’arrêter à 9,9 %, afin de ne pas dépasser l’objectif de 10 %.

On ne peut pas manquer le point que Buffett essaie de faire avec son propre argent. Il est temps de diversifier son portefeuille. La diversification a de nombreux visages et avantages. Une façon de diversifier un portefeuille est d’y inclure des actifs non corrélés. L’or est connu pour sa corrélation négative avec le marché boursier. De plus, les actions internationales ont traditionnellement une corrélation inférieure à 0,5 avec le marché boursier américain, ce qui en fait des candidats appropriés pour obtenir des avantages de diversification.

M. Buffett semble avoir choisi de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Il s’est donc acheté une petite police d’assurance.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.