Home > Actualités & Analyses Forex > Christine Lagarde va succéder à Mario Draghi, quelles conséquences pour la politique de la BCE?

Christine Lagarde va succéder à Mario Draghi, quelles conséquences pour la politique de la BCE?

Après plusieurs jours de négociations, parfois assez houleuses, les dirigeants de l’Union Européenne ont trouvé un accord concernant les hautes fonctions au sein de l’UE.

Pour la premières fois, des femmes vont occupées ses fonctions prestigieuses et de première ligne. En effet, la Ministre de la Défense allemande Mme Von der Leyen a été nommé pour diriger la Commision Européenne, remplaçant ainsi le luxembourgeois Jean-Claude Juncker, et Mme Christine Lagarde, Directrice du FMI, prendra la place de Mario Draghi à la tête de la Banque Centrale Européenne.

Christine Lagarde, qui fût la première femme Ministre des Finances en France sous le gouvernement de Nicolas Sarkozi, est actuellement la Présidente du FMI depuis 2011.

Cette nomination a cependant surpris les spécialistes car Mme Lagarde n’est ni économiste, ni banquière centrale, de plus cette dernière avait clairement déclaré ne pas vouloir de poste au sein de l’Union Européenne.

« Non, non, non, non, non, non… Je ne suis pas intéressée par un emploi européen, ni à la BCE, ni à la Commission… » avais-t-elle déclaré lors d’une interview au Financial Times en 2018.

Plusieurs actueurs du monde de la finance se sont également exprimmés sur le sujet :

« C’est un peu curieux comme choix , parce qu’elle n’est pas connue pour être l’une des grandes penseuses de l’économie » déclare Alicia Levine, stratège à la banque américaine BNY Mellon.

« On s’est tous mis à fouiller dans ses discours passés pour connaître sa position sur les questions de politique monétaire » explique Frédérik Ducrozet, analyste à la banque privée suisse Pictet.

« En cas de crise de la zone euro, je ne sais pas si elle aura l’autorité intellectuelle nécessaire » se questionne un analyste d’une grande banque européenne.

Le Président sortant des sommets de l’Union Européenne à quant à lui déclaré « Après tout, l’Europe est une femme », faisant référence à la figure mythique grecque de l’antiquité, et « Christine Lagarde sera une parfaite Présidente de la Banque centrale européenne, je suis absolument sûr qu’elle sera une Présidente très indépendante. »

En faisant ce choix, l’Union Européenne semble s’être orienté vers une décision plus politique que technocratique.

Christine Lagarde a en effet une très bonne réputation sur le plan international et a le très grand avantage de bien connaître les dirigeants des pays européens, comme Angela Merkel qui l’apprécie particulièrement et qui a notamment déclaré :
« Elle a été choisie parce qu’elle a pris un rôle de leader indiscutable au FMI et je crois que si elle peut faire ça, elle peut diriger la BCE. »

Reste à savoir à présent quelles seront les choix de politiques monétaires pour l’Europe de cette femme française de 63 ans qui a été consacré en 2018 par la magasine Forbes « 3ème femme la plus puissante au monde ».

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte