Home > Actualités & Analyses Forex > Comment les traders font-ils face à la récente volatilité des marchés boursiers ?

Comment les traders font-ils face à la récente volatilité des marchés boursiers ?

Il existe différents types d’investisseurs. Les traders particuliers achètent souvent des actions juste pour profiter de la hausse des prix dans les plus brefs délais. Souvent, ils achètent des actions à un centime parce qu’ils ont l’impression que les actions moins chères ont une grande marge de manœuvre pour profiter de la hausse que les actions plus chères.

Cette croyance est également alimentée par l’impossibilité pour de nombreux traders de participer activement au trading d’actions dont le prix est plus élevé pour la simple raison qu’ils ne peuvent pas se le permettre. Cependant, cela a changé récemment, car les investissements/trading fractionnés sont de plus en plus populaires.

Un autre moyen est de simplement acheter un indice. Soit en achetant directement l’indice, soit en achetant un ETF (Exchange Traded Fund) qui suit la performance d’un indice, c’est un moyen d’obtenir une exposition au marché boursier. Mais était-ce la meilleure approche pour y parvenir ?

Acheter à la clôture, vendre à l’ouverture

Différentes stratégies existent lors du trading d’un indice. La plus classique consiste à acheter et à conserver. En faisant cela, les traders renoncent aux avantages de recevoir et de réinvestir un éventuel dividende. En d’autres termes, le coût d’opportunité est plus élevé, et l’indice devrait surperformer de manière à couvrir le coût implicite de la non-perception de dividendes.

C’est pourquoi les investisseurs ont tendance à acheter et à détenir des actions individuelles et pas nécessairement un indice. Toutefois, différentes stratégies de trading ont le potentiel de produire de bien meilleurs rendements. Par exemple, l’achat à la clôture et la vente à l’ouverture (essentiellement sur le marché des contrats à terme ou sur le marché après les heures d’ouverture) auraient rapporté près de 700 % au cours des trois dernières décennies. Au contraire, une stratégie d’achat de positions ouvertes et de vente de positions fermées sur le S&P500 sur un horizon temporel similaire aurait donné un rendement négatif de 7 %. Cela signifie que presque tous les rallyes importants ont eu lieu en dehors des heures d’ouverture.

D’une certaine manière, c’est normal. Comme de nombreuses entreprises publient leurs résultats trimestriels après la fermeture du marché, la réaction est plus forte que d’habitude en raison de la faible liquidité. C’est pourquoi les reprises en dehors des heures de bourse sont plus nombreuses que les activités de négociation habituelles.

Ce n’est qu’un exemple du S&P500, l’un des indices boursiers les plus populaires, sur la manière dont une stratégie différente conduit à des résultats totalement opposés. Il montre, une fois de plus, la complexité du trading sur les marchés financiers et comment les traders et les investisseurs peuvent tirer profit d’une approche légèrement différente de celle qui est populaire auprès de la plupart des traders.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.