Home > Actualités & Analyses Forex > Comment pourrait réagir l’Euro-Dollar face à la réunion de la BCE? Les prévisions de 4 banques

Comment pourrait réagir l’Euro-Dollar face à la réunion de la BCE? Les prévisions de 4 banques

La réunion de la BCE du mois de septembre qui aura lieu ce jeudi sera sans aucune doute l’événement le plus important de la semaine, avec une possible forte influence sur les bourses européennes, mais surtout sur l’Euro. Et avec la Fed qui se réunit quant à elle la semaine prochaine, on peut également estimer que les décisions de la BCE pourraient également impacter les attentes du marché pour la réunion de la Fed.

Dans ce contexte, nous vous proposons donc dans cet article une compilation de prévisions et de refléxions d’analystes de grandes banques en ce qui concerne la réunion de la BCE de ce jeudi 12 septembre 2019.

Morgan Stanley

Morgan Stanley pense que la BCE pourrait se concentrer davantage sur la courbe des taux que sur l’assouplissement des conditions de prêt.

“Dans les faits, cela plaide en faveur d’une diminution de l’assouplissement quantitatif et d’une augmentation des baisses de taux. C’est un scénario qui pourrait conduire à une chute à court terme de l’euro, utilisé dans le carry trade.

Cette faiblesse serait de courte durée à notre avis et constituerait un point d’entrée attrayant pour les positions acheteuses sur l’euro. Plus l’euro est utilisé comme monnaie de financement, plus il est susceptible de s’apprécier si un choc de risque conduit à un dénouement du carry trade.”

TD Securities

“Nous affichons des prévisions résolument dovish, anticipant une baisse des taux de 0,2%, parallèlement à l’introduction d’un système de tiering, ainsi que de 40 milliards d’euros par mois de QE.

Nous confiants en ce qui concerne notre prévision d’une réduction plus agressive des taux, mais nous sommes moins certains d’une relance du QE, étant donné la réaction d’opposition à cette idée de certains des membres les plus hawkish du conseil d’administration.

Daiwa

“Compte tenu des paramètres politiques extrêmes actuels, les mesures précises que le Conseil des gouverneurs prendra sont toutefois très incertaines.

Nous prévoyons actuellement un ensemble de mesures incluant une nouvelle baisse des taux d’intérêt semble inévitable, d’autant plus que les prévisions de taux ont été modifiées en juillet. Mais l’ampleur de la baisse des taux est difficile à prévoir avec confiance. Nous prévoyons une réduction de 20 points de base du taux des dépôts, à -0,60 %, soit une baisse légèrement plus importante que ce que prévoit actuellement le marché.

Afin d’atténuer d’éventuels effets secondaires négatifs sur le secteur bancaire, nous attendons également de la BCE qu’elle annonce un nouveau dispositif de paliers pour la rémunération des réserves.

Afin de démontrer la volonté de la BCE de faire tout ce qui est en son pouvoir pour atteindre son objectif en matière d’inflation, et étant donné qu’un ensemble complet de mesures combinant baisses de taux et achats nets d’actifs devrait être considéré comme plus efficace pour stimuler l’inflation qu’une série d’actions sélectives, nous attendons également du Conseil des gouverneurs qu’il approuve un nouveau programme QE, à hauteur de quelque 30 milliards € par mois d’ici à fin juin 2020.”

Bank of America Merrill Lynch

« La réunion de la BCE [de ce jeudi] est importante, à notre avis. Nous nous attendons à une réduction du taux de dépôt de 20 points de base et à un modeste QE. Nous anticipons des risques de déception si la BCE retarde l’assouplissement quantitatif, compte tenu des fortes attentes du marché.

Au cours des deux dernières semaines, plusieurs orateurs de la BCE ont exprimé leur scepticisme quant à la nécessité de relancer l’assouplissement quantitatif. Quoi qu’il en soit, nous ne nous attendons pas à ce qu’un assouplissement quantitatif limité ait une incidence sur les faibles anticipations d’inflation.

Le risque pour l’euro est positif face à la réunion de la BCE, mais nous nous attendons à cette hausse soit de courte durée et que la faiblesse globale de l’euro persiste tant que les données sont faibles ».

Conclusion : Quelle réaction pour l’Euro-Dollar?

Au final, une baisse de taux de la BCE est donc garantie, d’après les prévisions des banques. Son ampleur (-0,1% ou -0,2%?), ainsi que la possibilité de l’annonce simultanée d’un nouveau QE sont par contre des éléments beaucoup moins certains.

De ce fait, et dans la plupart des cas, cette réunion de la BCE devrait donc avoir un impact sur la paire EUR/USD.

A la hausse si la BCE se contente de baisse les taux sans toucher au QE, ou si elle met en place un QE trop timide.

A la baisse si la BCE assouplit massivement avec une baisse de taux de 0,2% et un QE massif.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte