Home > Actualités & Analyses Forex > Comptes rendus dovish de la BCE – Une douche froide pour les bulls de l’euro

Comptes rendus dovish de la BCE – Une douche froide pour les bulls de l’euro

Vendredi dernier, les comptes rendus de la BCE (l’équivalent du procès-verbal de la Fed) ont pris les marchés par surprise, en mettant en évidence un ton dovish, et certaines inquiétudes ont suffi à faire baisser l’euro pour la fin de la semaine. Le communiqué a été une douche froide pour les bulls de l’Euro, d’autant plus que toute la semaine l’Euro s’est échangé sur un ton haussier en raison des perspectives d’une prochaine union fiscale sur le dos de la proposition d’annonce franco-allemande de lundi.

Les comptes, ou le procès-verbal, font référence à la réunion qui s’est tenue les 29 et 30 avril de cette année. Outre les gros titres dovish, la BCE a fait part de ses préoccupations concernant la domination fiscale. Plus précisément, la BCE craint que les gouvernements européens soient encouragés à adopter un comportement irresponsable à la suite des interventions à grande échelle sur le marché des obligations souveraines.

Préoccupations concernant le programme TLTRO-III

La BCE craint également que les récentes conditions des TLTRO (Targeted Long-Term Refinancing Operations) de troisième cycle, n’incitent les banques à éviter de prêter des fonds à l’économie et au grand public. Plus précisément, le taux minimum des TLTRO-III a été abaissé de 50 points de base en dessous du taux de facilité de dépôt (DFR), et la BCE craint que les banques, une fois qu’elles auront obtenu des fonds, évitent d’augmenter les prêts au secteur privé et les déposent plutôt au DFR.

Bien sûr, il s’agit juste d’une préoccupation, mais néanmoins, la décision a été prise et publiée par la banque. De plus, l’objectif final est justement que, comme les liquidités, en fin de compte, se déplacent dans un cercle limité.

Les comptes ont également rappelé que l’inflation IPCH diminue à un rythme régulier – elle a atteint 0,4 % en avril contre 0,7 % en mars, et les préoccupations déflationnistes exercent une pression supplémentaire sur les décisions futures de la BCE.

Dans l’ensemble, l’euro n’a pas aimé le message, et il s’est échangé sur un ton dovish pour le reste de la journée. La paire EURUSD, qui a atteint 1,1009 jeudi, est tombée en dessous de 1,09 vendredi dernier, une tendance que l’on retrouve sur d’autres paires (par exemple EURJPY).

L’incertitude quant à la durée de la crise sanitaire actuelle rend difficile pour les banques centrales de prévoir correctement les conditions économiques futures afin de pouvoir utiliser les outils de politique monétaire appropriés. Il est donc préférable que les opérateurs et les investisseurs interprètent les communications des banques centrales en fonction de l’évolution de la crise sanitaire.

Une fois la pandémie passée, tout le monde aura plus de facilité à comprendre les conditions des marchés financiers, les banques centrales comme les investisseurs.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte