Home > Actualités & Analyses Forex > Conseil du jour – EUR/USD : Nous anticipons un scénario acheteur intraday

Conseil du jour – EUR/USD : Nous anticipons un scénario acheteur intraday

(Les Conseils du Jour sont publiés avec 3 heures d’avance sur PFX Premium)

(ProfesseurForex.com) – Les derniers commentaires de la BCE ont indiqué que la banque centrale surveillait de près les anticipations d’inflation, elle est prête à mettre en place tous les instruments politiques disponibles pour ramener l’inflation à 2%. De ce point de vue, l’actuelle baisse de l’euro favorise  la BCE sur ce plan d’action.

Ce matin l’IPC allemand est ressorti conforme aux attentes, l’absence de mauvaise nouvelle en Zone-Euro est perçu comme étant une bonne nouvelle en ce contexte difficile pour la monnaie unique.

Mario Draghi tiens une conférence à Francfort depuis 9h00 ce matin, il a indiqué que la BCE doit intégrer des données statistiques et de surveillance des Etats membres, il n’a rien ajouté de nouveau et il n’a pas parlé de QE ou d’ABS.
Notons que le gouverneur de la BCE interviendra une 2e fois aujourd’hui dans la soirée mais nous estimons qu’il va encore éviter de parler des sujets sensibles et dans ce cas les attentes des baissiers sur l’EUR/USD ne seront pas comblées.

Rappelons qu’hier, Jens Weidmann, membre du conseil européen des gouverneurs de la Banque centrale, a indiqué que les gouvernements de la Zone-Euro devaient poursuivre leurs réformes structurelles, il estime que les politiques des banques centrales se sont révélées infructueuses pour surmonter la crise de la dette.

J.Weidmann a ajouté que certaines actions la BCE ont atteint la « limite du mandat », il estime que la décision d’entreprendre le programme d’achat d’ABS  est « controversée ».

« La politique monétaire a atteint les limites de son mandat »

« La clé pour surmonter durablement la crise en Zone-Euro se trouve du côté des politiciens et non pas du côté des banquiers centraux. »

Il affirme qu’un nouvel assouplissement de la politique monétaire ne servirait qu’à encourager les gouvernements à retarder les efforts de réforme.

Weidmann a distingué la France et l’Italie comme étant des sources de préoccupation importantes, selon lui un rejet  du budget de la France par la Commission européenne pourrait fortement endommager la crédibilité du pacte budgétaire de l’UE.

On remarque alors une divergence de conviction au sein même de la BCE entre Weidmann et Draghi et nous estimons que Mario Draghi évitera de parler des sujets de mésentente aujourd’hui pour ne pas accentuer d’avantage ces divergences relevées au sein de la banque centrale.

D’un point de vue statistique le ZEW allemand s’est effondré hier pour atteindre les 3,2 contre 15,0 anticipé au départ d’un précèdent à 24,0. Au même moment, la production industrielle en Zone-Euro a également manqué les attentes et les données d’inflation de l’Espagne, l’Italie et la France ont sont également ressorties en-dessous du consensus.

Ces mauvaises nouvelles en Zone-Euro n’ont pas sanctionné la monnaie unique hier sur le forex , nous pensons que les investisseurs étaient en-attente de l’intervention de Mario Draghi dans l’espoir de l’entendre parler de QE ou du rachats d’actifs ABS.

Nous estimons donc que les attentes des baissiers ne seront pas comblées aujourd’hui, nous gardons un sentiment baissier à long terme sur la paire cependant celle-ci pourrait entamer un correctif haussier de court/moyen terme en réponse à la déception des baissiers.

Cette après-midi nous attendrons une série de statistiques américaines avec la publication de l’IPP et des ventes au détail, ces statistiques pourraient être le véritable « driver » intraday de la paire.

Les analystes de Reuters et de Bloomberg anticipe de mauvaises ventes au détail US ce qui pourrait donc favoriser l’euro à court terme cette après-midi.

De plus, l’analyse technique et graphique dévoile la formation d’un triangle symétrique d’indécision de court/moyen terme, la paire entame actuellement un rebond haussier sur la borne basse en direction de la borne haute et nous incite à nous positionner à l’achat en ajustant un ratio « risk/reward » intéressant.

Graphique H4 :
eurusd-h4-forex-capital-markets
La paire a précedemment franchi sa ligne de tendance baissière de moyen/long terme avant de marquer un « pull-back » sur celle-ci
A plus court terme on remarque qu’elle oscille actuellement au sein d’un triangle symétriques d’indécision
Les MMS50 et 100 semblent s’orienter vers un croisement haussier, le Stochastique 21 se croise à l’achat sur les 25 et le RSI 21 s’oriente vers un test de sa zone de neutralité à la hausse (50+).

Graphique H1 :
eurusd-h1-forex-capital-markets
La paire entame un rebond haussier sur la borne basse du triangle confondue avec le retracement des 50,0 de fibonacci en direction des 1,2680 (38,2 de fibonacci) puis des 1,2720 (23,6 de fibonacci)
Le Stochastique 21 s’est croisé à l’achat en sortie de zone de survente en direction des 80, le RSI 21 s’oriente vers un test de sa zone de neutralité à la hausse (50+).

Conclusion :
Nous entrons un ordre d’achat pour un scénario intraday au cours actuel sur les 1,2655 en direction des 1,2715 en ajustant un stoploss sur les 1,2620.

Prise de position :
Sens : Achat
Entrée : 1,2655
Takeprofit : 1,2715 (60 pips)
Stoploss : 1,2620 (35 pips)
Indice de Confiance : 7/10

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

N’oubliez pas que vous pouvez commenter cet article ci-dessous !

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte