Home > Actualités & Analyses Forex > De fortes dépenses post-vaccin en 2021

De fortes dépenses post-vaccin en 2021

Lorsque le virus COVID-19 s’est répandu dans le monde, les gouvernements et les banques centrales ont réagi rapidement

L’argent afflue de partout alors que l’expansion fiscale et monétaire atteint des niveaux sans précédent.

Cependant, les ménages ont également tendance à épargner une partie de leurs revenus. Par exemple, les ménages économisent toujours une partie de leur revenu disponible pour la consommation future. Plus l’avenir est incertain, plus l’épargne est importante. Ainsi, il en résulte des taux de dépenses plus faibles et moins d’argent qui sera finalement écoulé dans l’économie.

Ce que les décideurs politiques ne veulent pas, c’est une augmentation de l’épargne ou un excès d’épargne qui affectera la masse monétaire. Seulement, il arrive que les décideurs politiques ne puissent rien faire pour influencer le comportement des consommateurs. Cependant, si et quand les ménages perçoivent une diminution de l’incertitude, le taux d’épargne diminue et les dépenses augmentent. C’est à ce moment-là que l’économie devrait rebondir.

Qu’est-ce que 2021 apportera ?

Alors que nous approchons de la fin de l’année, les perspectives économiques pour 2021 ont soudainement changé. Il y a une semaine, la nouvelle que Pfizer et BioNTech ont mis au point un vaccin efficace contre le virus COVID-19 a suscité une vague d’optimisme dans le monde entier. Hier, Moderna, une autre entreprise pharmaceutique, a annoncé les résultats de son essai de phase 3 sur un autre vaccin. Ils étaient encore meilleurs.

D’autres vaccins sont en cours de développement, ce qui prouve que la science est là pour sauver la situation. Cela va-t-il changer l’optique du comportement des consommateurs ? Le taux d’épargne va-t-il diminuer et laisser la place à une forte consommation ? Y a-t-il quelque chose qui ressemble à un sentiment de soulagement dont tout le monde parle sans cesse ?

Il se pourrait bien que ce soit le cas.

Une récente enquête de la Bank of America montre que 91 % des correspondants de son enquête sur les gestionnaires de fonds mondiaux ont déclaré qu’ils s’attendaient à une économie plus forte dans les douze mois à venir. Cela peut sembler peu, mais c’est le niveau le plus élevé depuis près de deux décennies !

Les économies des pays développés ont reçu un stimulus massif de la part des banques centrales et des gouvernements. Toutefois, la tendance devrait se poursuivre. Ce n’est qu’en novembre que la Banque de réserve d’Australie et la Banque d’Angleterre ont mis en place de nouvelles mesures de relance. En décembre, la Banque centrale européenne et la Fed aux États-Unis feront de même. En fait, la Fed s’est engagée à utiliser tous les outils disponibles pour relancer l’économie.

En d’autres termes, la croissance économique existe bel et bien. Pour la stimuler, il faut faire plus – et ce sera fait. Associées aux fortes dépenses prévues pour 2021, les perspectives d’un fort rebondissement économique sont grandes.

Si seulement nous pouvions maîtriser le virus.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.