Home > Actualités & Analyses Forex > Dépenses de vengeance ou déclin progressif des soldes d’épargne ?

Dépenses de vengeance ou déclin progressif des soldes d’épargne ?

Cette semaine, tout tourne autour de la réunion de la Réserve fédérale des États-Unis – rien d’autre ne compte pour les traders et les investisseurs. Cependant, il y a un élément de données économiques d’une importance particulière, sur le point d’être publié dans quelques heures seulement – les ventes au détail mensuelles aux États-Unis. 

Avant de discuter de son importance et des raisons pour lesquelles les traders devraient s’y intéresser, gardez à l’esprit que pour les deux prochaines semaines, les données économiques américaines sont publiées une heure plus tôt en raison du changement d’heure d’été. Les participants au marché s’attendent à une baisse de -0,5 % pour le mois de février, après la hausse observée en janvier, mais le risque est que les données dépassent les prévisions.

Le taux d’épargne excédentaire a augmenté de façon spectaculaire pendant la pandémie

Le taux d’épargne excédentaire aux États-Unis est toujours élevé, même s’il a baissé par rapport à son pic de mars 2020. D’une certaine manière, le taux d’épargne a suivi le cours du marché boursier. Après la chute des cours des actions en mars et avril de l’année dernière, la reprise qui a suivi a montré l’optimisme et la confiance des gens en une fin de la pandémie. En conséquence, le taux d’épargne excédentaire a diminué à mesure que les niveaux d’incertitude diminuaient.

Pourtant, il reste à des niveaux élevés, à environ 200 milliards de dollars à la fin de l’année dernière. Pour l’avenir, le travail des autorités consiste à convaincre les gens de le dépenser. Si l’on ajoute le récent plan de relance budgétaire, le consommateur américain aura beaucoup plus d’argent à dépenser, ce qui pourrait relancer l’économie beaucoup plus rapidement que prévu.

Par conséquent, les données d’aujourd’hui sont particulièrement importantes car elles donnent aux investisseurs un indice du niveau de confiance à la fin de la pandémie. Verrons-nous des dépenses de revanche maintenant que de plus en plus d’États ouvrent leur économie en levant les restrictions ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le risque est que les données sur les ventes au détail pour le mois de février publiées aujourd’hui affichent une surprise positive. L’activité de recherche dans le secteur des services s’est redressée par rapport à ses récents points bas, ce qui suggère un retour en force. Ce mouvement devrait être perçu dans les données des ventes au détail d’aujourd’hui, car le secteur des services a été l’un des plus durement touchés par la pandémie.

Toutefois, le marché pourrait ne pas être impressionné en raison de l’importante réunion de la Fed demain. Néanmoins, les dépenses de consommation sont un élément clé de toute économie, et plus vite elles reprendront, mieux ce sera. Si les dépenses de revanche seront un thème en 2021, l’argent n’est pas un problème si l’on en juge uniquement par le taux d’épargne élevé.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.