Home > Actualités & Analyses Forex > Des données encourageantes sur l’emploi au Royaume-Uni font grimper la livre

Des données encourageantes sur l’emploi au Royaume-Uni font grimper la livre

La livre sterling (GBP) a connu une excellente semaine jusqu’à présent, en hausse par rapport à toutes les autres devises. Elle a même atteint de nouveaux sommets annuels par rapport au GBPCAD, GBPHUF ou GBPJPY. Bien que nous soyons encore en janvier, cette progression est pertinente car le marché des changes est en mode de consolidation et a été jusqu’à présent négocié dans des fourchettes étroites pendant tout le mois. 

La raison de la rupture de la livre sterling provient de données sur l’emploi plus fortes que prévu. Cela n’a rien à voir avec le confinement actuel en place au Royaume-Uni, car les données se réfèrent au dernier mois de l’année précédente. Sur des prévisions de 47 500 de variation du nombre de demandeurs d’emploi, l’économie britannique a livré 7 000. De nombreux traders sont confus à propos de ces données, car les chiffres inférieurs sont positifs, et non négatifs. Ils font référence à un nombre de demandeurs d’allocations de chômage inférieur aux prévisions, et donc à un résultat net positif par rapport aux prévisions.

En outre, ces données viennent s’ajouter aux données déjà positives de la période précédente, ce qui indique qu’il y a suffisamment d’emplois disponibles malgré les restrictions et les limitations de la COVID-19.

La COVID-19 peut masquer les premiers effets du Brexit

Le Brexit ne pouvait pas arriver à un pire moment. Après plus de quatre ans d’intenses négociations, le Brexit a finalement porté ses fruits au début de cette année. Malheureusement, les acteurs du marché se concentrent actuellement sur un problème bien plus important : la pandémie de COVID-19. En comparaison, les deux ont des effets différents sur l’économie, la pandémie l’affectant actuellement, mais le Brexit prévoyant des effets plus importants dans les années à venir. Le risque est donc que les bonnes données positives que nous observons au début de l’année soient l’effet du rebondissement de l’économie suite à la récession de COVID-19, plutôt que les effets positifs du Brexit. C’est une chose que nous devons tous garder à l’esprit.

Cependant, nous devons rendre à César ce qui est à César. La variation du nombre de demandeurs d’emploi est publiée un mois avant le taux de chômage, et c’est la première indication de l’état du marché du travail au Royaume-Uni. Les dépenses de consommation étant fortement corrélées aux conditions du marché du travail, il s’agit d’un indicateur clé pour comprendre la trajectoire future de l’économie britannique à court et moyen terme.

Sans surprise, le marché des changes a réagi en premier, la livre sterling ayant augmenté. Le GBPCHF s’échange à 1,22, ce qui représente son plus haut niveau depuis un an, le GBPUSD est au-dessus de 1,37 et l’EURGBP menace de rompre sous 0,88.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.