Home > Actualités & Analyses Forex > Des prévisions difficiles en raison d’une pandémie ? Perspectives 2021 pour la zone euro

Des prévisions difficiles en raison d’une pandémie ? Perspectives 2021 pour la zone euro

La zone euro a subi l’une des plus sévères contractions économiques en 2020. La pandémie COVID-19 a frappé l’Europe plus durement que d’autres parties du monde si l’on en juge par le nombre de confinements et leur durée. 

Pourtant, malgré tout, la monnaie commune, l’euro, a fini par être l’une des plus fortes du tableau de bord des changes. Elle a littéralement gagné contre tous ses homologues du G10, en particulier contre son principal rival, le dollar américain.

Que réserve l’avenir à l’économie de la zone euro ? Voici quelques scénarios envisageables.

Que réserve l’avenir à l’Europe ?

L’une des raisons pour lesquelles l’euro est si fort vient de la réaction commune à la crise. Pour la première fois dans l’histoire, l’Europe a émis une dette commune – un geste qui a signalé la cohésion de la zone euro et qui est de bon augure pour le projet européen.

Cependant, le chemin vers la croissance économique d’avant la crise est semé d’embûches. L’économie de la zone euro ne devrait retrouver son niveau d’avant le COVID-19 qu’au quatrième trimestre de 2022. Oui, cela signifie dans deux ans – tant la contraction économique actuelle est sévère !

De plus, l’année prochaine, l’économie devrait rebondir, principalement grâce à l’espoir que les nouveaux vaccins seront efficaces pour arrêter la pandémie. Malgré cela, la vaccination prend du temps et la reprise économique sera progressive.

L’inflation devrait rester faible au cours de l’année à venir. Les risques sont orientés à la baisse et, avec un peu de chance, la Banque centrale européenne (BCE) pourrait parvenir à ramener l’inflation à près de 1 %. Toutefois, le risque est que l’inflation menace de descendre en dessous de zéro, ce que la BCE n’acceptera pas.

L’année 2021 sera marquée par un support élargi de la politique budgétaire dans la zone euro. En fait, les règles budgétaires de l’UE sont déjà suspendues et les pays ont donc plus de pouvoir pour agir dans l’espace budgétaire.

En plus de tout cela, il y a le Brexit. Nous ne savons toujours pas comment les relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni vont se poursuivre à partir de janvier prochain. Toutefois, nous savons que l’impact sur l’économie de la zone euro est négatif, ce qui rend encore plus difficile la reprise après la récession la plus grave de notre vie.

La semaine dernière, Isabel Schnabel, membre du directoire de la BCE, a déclaré que l’euro est plus fort en 2020 pour de bonnes raisons. En 2021, le risque est qu’une monnaie forte pèse sur l’inflation – mettant la pression sur la croissance économique et menaçant la crédibilité de la BCE.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.