Home > Actualités & Analyses Forex > Des ventes aux particuliers impressionnantes au Royaume-Uni

Des ventes aux particuliers impressionnantes au Royaume-Uni

Le très attendu rapport sur les ventes aux particuliers de juin 2020 est sorti plus tôt dans la journée, montrant une reprise en forme de V au Royaume-Uni. 

L’Office for National Statistics a indiqué que les ventes aux particuliers en juin ont augmenté de 13,9 % par rapport au mois précédent, dépassant les attentes de 8,3 % d’un kilomètre. De plus, les données du mois précédent ont été révisées à la hausse, ce qui constitue un autre signe positif.

La reprise en forme de V montre que le niveau des ventes au détail est revenu aux niveaux d’avant la pandémie, ce qui est un signe que l’économie du Royaume-Uni se remet du ralentissement, bien que progressivement. Ces évolutions sont encourageantes pour la trajectoire future de la reprise, à condition qu’elles s’accompagnent d’une croissance dans d’autres domaines économiques.

Détails du rapport de juin 2020 sur les ventes aux particuliers au Royaume-Uni

Les ventes des magasins non alimentaires et des carburants sont en tête de la croissance dans le rapport de juin, puisqu’elles ont augmenté de 45,5 % et 21,5 %, respectivement. Les dépenses en ligne restent élevées, à 31,8 %, bien qu’elles soient en baisse par rapport au mois précédent.

La grande question qui se pose est de savoir ce qu’il faut faire avec un tel rapport, et si la croissance est durable. Quelques questions méritent d’être examinées, avant de devenir trop optimiste quant aux titres d’un tel rapport.

Tout d’abord, le marché s’attendait à un fort rebond des ventes de détail. Comme le confinement s’est atténué au Royaume-Uni et que les gens ont recommencé à bouger (comme le reflète l’indice de mobilité), la hausse des ventes de carburant ne devrait surprendre personne.

Deuxièmement, l’indicateur lui-même n’est plus ce qu’il était avant la pandémie. Par exemple, jusqu’à l’apparition du coronavirus, l’évolution de l’indicateur des ventes aux particuliers dépend aussi beaucoup du secteur des services. Bien que le secteur des services soit toujours pris en compte, sa part dans les données actuelles diminue. Dans une économie dominée par les services, cela pose un problème car l’indicateur ne reflète pas la véritable orientation de l’économie.

Pour ces raisons, l’indicateur des ventes aux particuliers n’est plus une approximation des dépenses de consommation globales, car il y a un passage des dépenses de consommation de services aux dépenses de biens.

La réaction du marché en dit long : les paires de livres sterling ont à peine bougé aux informations. En fait, elles sont restées inchangées, peu affectées par la manchette positive.

L’EURGBP s’est échangé toute la semaine sur un ton haussier, l’euro ayant été dopé par le résultat du sommet européen. Une autre paire importante, GBPCHF, est incapable de remonter au-dessus de 1,20 malgré l’intervention de la BNS qui aurait affaibli le CHF.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.