Home > Actualités & Analyses Forex > Economie : la FED campe sur ses positions et n’exclue aucun scenario

Economie : la FED campe sur ses positions et n’exclue aucun scenario

(ProfesseurForex.com) – Lors de sa conférence de presse mensuelle tenue hier soir à New-York, Ben Bernanke, le patron de la Fed, a fait le point sur les différents défis auxquels doit faire face l’économie américaine.

Et si les taux ont comme convenu été maintenus au plus bas, les commentaires de Bernanke ont été riches d’enseignements.

Vous retrouverez donc ci-dessous l’essentiel à retenir des propos tenus par le président de la Réserve Fédérale Américaine hier soir :

Constat Macroéconomique :

Malgré la mise sous perfusion de l’économie Américaine, la croissance peine à redécoler et s’inscrit à 2,9%, en retrait par rapports aux estimations des économistes qui tablaient plutôt sur 3,3% en glissement annuel au quatrième semestre.

Au niveau du taux chômage, le Bilan est négatif également, avec un taux de 9,1% en Mai, en hausse par rapport au début de l’année, et qui devrait même encore augmenter d’ici la fin de l’année. Rappelons que la FED prévoyait un taux de chômage aux alentour de 8,5% pour cette époque de l’année.

La FED a dégradé ses prévisions et cela n’augure rien de bon pour le reste du monde.

Conséquences :

Ainsi d’un point de vue économique, ces Quantitatives Easings se sont révélé inefficaces jusqu’à présent. Ben Bernanke demande plus de temps pour analyser les potentiels bienfaits de la politique monétaire actuelle et a accusé l’inflation d’être à l’origine de ce bilan mitigé arguant que la hausse des prix de l’alimentaire et des matières premières pesait sur les dépenses de consommation.

Devant les incertitudes incontestables quant à la capacité des États-Unis à faire repartir le moteur, Ben Bernanke est resté ouvert à la possibilité d’un troisième quantitative Easing si la situation l’obligeait et que l’inflation restait sous contrôle.

Notons également que Ben Bernanke s’est montré attentif au dossier Grecque et a souligné qu’un choc financier en Europe aurait des répercutions significatives sur l’économie Américaine.

En résumé :

Ben Bernanke vient d’entamer son grand saut de l’ange en arrêtant de doper l’économie à grand coup d’impression de Dollars. Ce dernier réclame un peu de temps pour juger son action. L’avenir proche nous dira si la politique monétaire expansionniste aura été un succès ou un échec.

Ainsi il y aura deux scénarios: Ou bien l’économie va aller en s’améliorant et dans ce cas, nous pourrions assister à une hausse des taux directeurs d’ici quelques mois, ou bien la situation économique sera morose et dans ce cas, au contraire, de nouveaux quantitatives Easings seront mis en place.

Les prochains mois et la fin de l’année 2011 seront une année charnière et il vaudrait mieux pour tout le monde qu’une croissance à plus de 3% pointe le bout de son nez aux États-Unis…

Copyright (c) 2011 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés. Forex

Tags:
FED

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.