Home > Actualités & Analyses Forex > Effets post-COVID sur le e-commerce

Effets post-COVID sur le e-commerce

Le Black Friday est derrière nous, mais nous recevons encore des offres dans nos boîtes aux lettres électroniques. Cette année a été particulièrement importante pour le e-commerce, et les géants du secteur ont enregistré des ventes sans précédent. 

Si l’on considère que décembre est un mois de « shopping » et que le coronavirus limite encore les voyages et le temps que nous passons à l’extérieur, il est probable que les gains du e-commerce en 2020 se poursuivront. Prenez la pénétration du commerce électronique aux États-Unis et ce que le début de 2020 a signifié – le pourcentage du commerce électronique dans les ventes au détail a plus que doublé en huit semaines. En comparaison, il a fallu une décennie pour passer de 5 à 10 %.

L’essor impressionnant du e-commerce

Les ventes au détail sont un indicateur économique important. Elles montrent la force du consommateur, sa capacité à faire face aux hauts et aux bas du cycle économique et sa résilience en période de ralentissement économique. En effet, il n’y a pas de reprise économique sans que l’indicateur des ventes au détail n’augmente. Même si une économie décline, si les ventes au détail continuent d’augmenter, il est probable que l’économie ne connaîtra qu’une légère récession.

Si l’augmentation stupéfiante du commerce électronique est impressionnante, cela ne signifie pas que les ventes au détail ne peuvent pas diminuer. Par exemple, ce Black Friday, les achats dans les magasins ont diminué de 52 %, alors que les achats en ligne ont augmenté de 21,6 % aux États-Unis. Par conséquent, si la baisse des achats dans les magasins dépasse la hausse des achats en ligne, l’indicateur des ventes au détail peut en fait montrer une baisse.

Naturellement, d’autres facteurs sont importants ici, comme la valeur d’un ticket, etc. Cependant, le principal point que cet article tente de faire valoir est ailleurs. L’augmentation du commerce électronique aux États-Unis montre la demande accrue d’achats en ligne dans le monde entier. Lorsque les États-Unis sont en tête, les autres suivent.

Ainsi, cela explique en grande partie pourquoi les banques centrales sont désireuses et pressées d’introduire des monnaies digitales de banque centrale. Les espèces étant moins utilisées, le besoin d’une monnaie digitale de banque centrale se fait de plus en plus sentir.

Bien sûr, beaucoup peuvent prétendre que l’essor du e-commerce est transitoire. Une fois que les vaccins commenceront à être déployés, la tendance reviendra à son taux de croissance normal. C’est peut-être vrai, car au début, au moins, les gens aimeront sortir plus souvent.

Toutefois, nous ne devons pas oublier que les magasins de rue et les boutiques des centres commerciaux ont décliné pendant des années et des années avant la pandémie. Cette tendance ne disparaîtra pas facilement. La pandémie a même incité les clients les plus réticents à faire des achats en ligne – et ils ont probablement adoré cela.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.