Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: Analyse technique court terme, prévisions des banques et facteurs fondamentaux à surveiller à court terme pour l’Euro-Dollar

EUR/USD: Analyse technique court terme, prévisions des banques et facteurs fondamentaux à surveiller à court terme pour l’Euro-Dollar

Après avoir fortement progressé en fin de semaine dernière, puis corrigé lundi, la paire EUR/USD s’inscrit dans le cadre d’une tendance légèrement baissière à court terme depuis hier.

Ainsi, après un sommet à 1.1163 dimanche soir, dans un ultime mouvement de hausse dans l’élan de vendredi, l’Euro-Dollar a chuté jusqu’à un creux à 1.1080 ce mercredi, annulant la majorité du mouvement haussier de la semaine dernière.

D’un point de vue graphique, on relèvera trois signaux baissiers importants à court terme : Le passage sous le seuil psychologique psychologique de 1.11, et la cassure sous les moyennes mobiles 100 et 200 heures.

Si la baisse se poursuit, les seuils de 1.1065 et 1.1050 seront les premiers supports potentiels, des niveaux sous lesquels les baissiers pourraient viser le seuil psychologique clé de 1.1000.

A la hausse, outre le seuil psychologique de 1.11, une résistance se situe à 1.1115, avant le sommet de cette semaine à 1.1163.

Graphique EUR/USD H1

Quels sont les facteurs fondamentaux influençant l’Euro Dollar actuellement?

Du point de vue des facteurs fondamentaux, on notera que l’attention du marché reste concentrée sur la guerre commerciale Chine-USA et ses multiples rebondissements.

A ce propos, on notera que les analystes d’ANZ suggèrent que l’approche progressive adoptée par le Président américain Trump pour imposer des droits de douane sur les marchandises en provenance de Chine a renforcé chez cette dernière sa détermination à faire durer le conflit.

« Comme le conflit entre les Etats-Unis et la Chine est susceptible de s’intensifier, il y aura de nombreux risques d’événements qui affecteront le sentiment du marché à l’avenir. »

« Nous pensons toujours que les perspectives de croissance de la Chine dépendent de sa consommation intérieure et de ses investissements, et non de ses exportations. »

De leur côté, les analystes de Danske Bank soulignent que l’absence de chiffres clés dans le calendrier économique fait que le marché restera particulièrement attentifs à toute déclaration concernant la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine ainsi qu’aux progrès des négociations de la coalition italienne.

« Barkin de la Fed et Daly prendront la parole ce soir à 18h20 et 23h30, respectivement. Bien qu’ils ne soient pas des membres votants, leurs discours pourraient donner une indication du niveau d’inquiétude de la Fed au sujet de la situation actuelle. »

« Dans la zone Euro, les chiffres de la croissance monétaire et de la croissance du crédit M3 pour le mois de juillet sont à l’ordre du jour. Jusqu’à présent, la croissance du crédit est restée robuste compte tenu du ralentissement économique et, avec son plan de relance dévoilé en Septembre, la BCE s’efforcera d’éviter tout resserrement des conditions de crédit ».

Enfin, pour terminer cette revue quotidienne de l’EUR/USD, la paire de devises la plus tardée du forex, jetons un oeil aux prévisions à court terme de deux grandes banques :

Commerzbank et UOB affichent des avis plutôt négatifs sur EUR/USD

Karen Jones, analyste à la Commerzbank, suggère en effet que le décompte des vagues d’Elliott intraday sur EUR/USD reste “neutre à négatif”.

« L’attention reste toujours tournée vers le récent creux à 1,1027 et la base du canal descendant à 1,0948. En dessous se trouve le retracement de 78,6% à 1,0814. La première résistance est au niveau de la moyenne mobile 200 jours à 1,1280, mais la résistance clé se situe à 1,1339/58, le canal descendant de 2018-2019 et la moyenne mobile 55 semaines. »

« Une clôture hebdomadaire au-dessus de ce dernier niveau est nécessaire pour que nous puissions adopter une position haussière. »
« Le marché devra regagner la moyenne mobile 55 semaines et le canal à 1,1339/58 pour générer de l’intérêt à la hausse. »

Enfin, selon les analystes de la banque UOB, le rebond de l’Euro Dollar n’est pour l’instant considéré que comme correctif, et estime qu’il est peu probable qu’il se poursuive jusqu’à un test de 1.1250.

« Le ton sous-jacent semble toujours orienté à la baisse et l’Euro pourrait poursuivre sa chute. Cela dit, une cassure du solide support de 1.1050 serait une surprise (premier support à 1.1070). En revanche, seule une hausse au-dessus de 1,1120 indiquerait que la légère pression à la baisse actuelle s’est atténuée « .

A horizon 1 à 3 semaine, la banque note que “le mouvement actuel de l’Euro est considéré comme un rebond correctif qui a de la marge pour s’étendre à la hausse. Toutefois, le plus haut du mois à ce jour près de 1,1250 est une résistance solide et ce niveau pourrait être hors de portée. Après le recul rapide du 26 Août, 1,1180 est déjà un niveau assez solide avant 1,1220 et 1,1250. A la baisse, une cassure du seuil des 1,1050 indiquerait que la pression à la hausse actuelle s’est atténuée ».

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.