Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: Comment trader l’Euro-Dollar sur le Forex pour la semaine du 2 septembre 2019?

EUR/USD: Comment trader l’Euro-Dollar sur le Forex pour la semaine du 2 septembre 2019?

La paire EUR/USD marque une fois de plus de nouveaux creux annuels ce lundi, après avoir déjà fortement chuté tout au long de la semaine dernière.

Rappelons en effet que le thème dominant avait été un relatif apaisement des relations Chine-USA, avec l’espoir de nouvelles négociations ce mois-ci, ce qui avait bénéficié au Dollar, les traders voyant dans toute amélioration du dossier Chine-USA une raison d’estimer qu’il y a moins de chances que la Fed se lance dans un cycle prolongé d’assouplissement monétaire.

La paire EUR/USD avait ainsi envoyé plusieurs signaux techniques clés la semaine dernière, notamment le passage sous ses moyennes mobiles 100 et 200 heures, la cassure sous le précédent creux annuel, la cassure sous le seuil psychologique de 1.10 et le croisement de la moyenne mobile 100 heures sous la moyenne mobile 200 heures.

Graphique EUR/USD H1

C’est donc clairement les vendeurs qui dominent au début de cette nouvelle semaine de trading forex, et c’est d’ailleurs l’avis exprimé par la banque UOB dans une note publiée aujourd’hui :

UOB envisage une poursuite de la baisse de l’EUR/USD à 1.0930

Selon les analystes de la banque UOB, il n’est pas exclu que la paire EUR/USD connaisse une nouvelle baisse cette semaine.

A court terme, « alors que nous nous attendions à ce que l’euro baisse vendredi dernier, nous étions d’avis que « 1,1025 est probablement hors de portée ». La faiblesse qui s’en est suivie a largement dépassé nos attentes, car l’euro a non seulement franchi la barre des 1,1025 à la baisse, mais a également cassé le support majeur de 1,1000. L’euro est désormais plus susceptible de consolider ses pertes et de se négocier latéralement, ce qui devrait se situer dans une fourchette de 1,0960/1,1025″.

A horizon 1 à 3 semaines, la banque note que « l’euro pourrait étendre sa faiblesse au prochain support à 1,0930. Toutefois, des conditions de survente excessives à court terme pourraient mener à quelques jours de consolidation d’abord. La résistance initiale est à 1,1025 mais seule un franchissement au-dessus de 1,1060 (‘résistance clé’) indiquerait que la faiblesse actuelle de l’euro s’est stabilisée ».

De son côté, la Commerzbank met la barre haute pour que l’on puisse considérer l’Euro comme une bonne opportunité d’achat :

Commerzbank privilégie aussi la baisse pour l’instant

Les analystes de la Commerzbank estiment que l’EUR/USD reste sous pression, et que seule une cassure au-dessus de 1.1321/58 pourrait relancer la pression à la hausse.

« L’EUR / USD a subi une pression à la baisse croissante la semaine dernière et a chuté vers la base de son canal baissier à 1,0941. Nous avons un compte de 13 sur le graphique hebdomadaire et le RSI hebdomadaire n’a pas confirmé le nouveau plus bas, donc la prudence est de mise. En-dessous se trouve le retracement de 78,6% à 1,0814.

La résistance à court terme est la ligne de tendance baissière à court terme située à 1,1160 et la moyenne mobile 200 jours à 1,1275. Mais la résistance clé se situe à 1,1328/51, le canal baissier 2018-2019 et la moyenne mobile 55 semaines. Une clôture hebdomadaire au-dessus de ce dernier niveau est nécessaire pour annuler la pression à la baisse ».

Enfin, on relèvera une note de TD Securities mettant en lumière les principaux événements qui seront susceptibles d’influencer l’Euro-Dollar.

Pour un panorama plus complet de toutes les statistiques et événements à attendre cette semaine, consultez également notre analyse fondamentale hebdomadaire.

Les événements clés de cette semaine

ISM manufacturier US

La banque écrit donc :  » Nous nous attendons à ce que l’indice ISM recule légèrement à 51 pour le mois d’août, ce qui continue de refléter les sombres perspectives du secteur manufacturier US « .

Rapport NFP

« Nous nous attendons également à ce que les créations d’emplois chutent à 145k en août, sous l’effet d’une modération de l’emploi dans le secteur manufacturier et d’un ralentissement de la création d’emplois dans le secteur des services ».

« Le taux de chômage devrait rester stable à 3,7 %, tandis que la croissance des salaires devrait baisser à 3,0 % en glissement annuel. »

Discours de membres de la Fed

« Un grand nombre d’officiels de la Fed, dont le président de la Fed Powell, Williams de la Fed de New York, et Evans et Rosengren monteront sur scène cette semaine avant le début de la période de black-out. »

« Nous ne nous attendons pas à ce que le président Powell ou Williams s’écarte beaucoup du mantra de Jackson Hole sur le maintien de l’expansion actuelle, tandis que Evans et Rosengren représenteront probablement les camps dovish et hawkish, respectivement.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.