Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: Comment va réagir l’Euro-Dollar face aux Minutes de la Fed et aux négociations Chine-USA?

EUR/USD: Comment va réagir l’Euro-Dollar face aux Minutes de la Fed et aux négociations Chine-USA?

Après avoir menacé d’entrer dans une pahse baissière hier, avec une baisse sous la moyenne mobile 200 heures et un creux à 1.0940, la paire EUR/USD remonte ce mercredi.

D’un point de vue technique, on notera que la chute d’hier en entrainé une brève cassure sous le range 1.0950-1.10 en place depuis le 3 octobre, tandis que la hausse d’aujourd’hui a permi à la paire de revenir dans ce range.

A court terme, et d’un point de vue grpahique, l’incertitude domine donc toujours sur la paire EUR/USD, bien que le retour au-dessus de la moyenne mobile 100 heures constitue un signal encourageant.

Cependant, comme nous l’avons déjà souligné précédemment, seul un retour au-dessus du seuil psychologique clé de 1.10 attesterait d’un recul de la domination des vendeurs suffisant pour que l’on puisse envisager des positions acheteuses autrement que dans une optique intraday.

En cas de cassure au-dessus de 1.10, les premières résistances et objectifs acheteurs potentiels se situeront à 1.1025, 1.1050 et 1.11.

A la baisse, 1.0950, qui correspond au bas du range de court terme et à la moyenne mobile 200 heures, reste un support critique.

Une cassure sous ce seuil mettrait potentiellement le seuil psychologique de 1.09 en ligne de mire, avant le creux annuel de la zone de 1.0880.

Graphique EUR/USD H1

Quels sont les prochains événements susceptibles d’influencer l’Euro-Dollar?

L’actualité de cette semaine est marquée par la reprise des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, avec des rencontres prévues à partir de demain à Washington.

Les rebondissements sont nombreux, avec des inquiétudes hier, effacées aujourd’hui par des déclarations de la Chine qui affirme être prête à signer un accord partiel avec les Etats-Unis, tant que Trump accepte de ne plus augmenter les droits de douane sur les produits chinois.

Du point de vue des traders forex, on notera que des déclarations positives suites aux rencontres de cette semaine profiteraient au Dollar en faisant reculer les chances de voir la Fed abaisser à nouveau ses taux, tandis qu’une issue négative augmenterait cette probabilité et ferait chuter le Dollar.

Au sujet de la Fed, on rappellera également que la banque centrale publiera ce soir à 20h les minutes de sa dernière réunion de politique monétaire, qui pourraient fournir des précisions sur ses intentions futures, et donc également influencer les anticipations pour la réunion du FOMC du 30 octobre.

A ce propos, on notera que les analystes de TD Securities ont noté aujourd’hui que “le compte rendu devrait également faire la lumière sur la réflexion de la Fed au sujet de la récente flambée des taux du marché des pensions de titres. Toutefois, cette question a été en partie abordée par le président Powell, qui a déclaré mardi que la Fed  » annoncera bientôt des mesures visant à accroître l’offre de réserves au fil du temps « .

Quelles sont les prévisions des banques?

Enfin, on terminera ce point quotidien sur EUR/USD en s’intéressant aux prévisions à court terme de quelques banques.

Les analystes Forex de la banque UOB maintiennent par exemple une position neutre sur la paire, ajoutant que l’incapacité à casser au-dessus de 1,10 à court terme pourrait entraîner des pertes supplémentaires :

« Nous avons souligné hier « à moins qu’il n’y ait une cassure nette de 1,1000, l’euro pourrait baisser à 1,0950″. Nous avons ajouté,  » le prochain support à 1,0930 est un niveau relativement fort et il est peu probable qu’il cède « . L’euro a ensuite atteint 1,0995 avant de chuter à 1,0939 pendant les heures de NY. A court terme, le risque reste à la baisse et une cassure de 1,0930 ne serait pas surprenante. Cela dit, le prochain support à 1,0905 est probablement hors de portée. La première résistance est à 1,0980 suivi de 1,1000. Ce dernier niveau agit maintenant comme une résistance très solide ».

De son côté, la Commerzbank, suggère que l’EUR/USD “devra clôturer au-dessus de la tendance baissière de 4 mois à 1,1022 pour confirmer un biais haussier et atténuer la pression à la baisse. Cela pourrait déclencher une reprise jusqu’au plus haut de la mi-septembre à 1,1110. »

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
FED

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.