Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: La hausse se renforce, quelles sont les prochaines étapes techniques et facteurs fondamentaux à surveiller?

EUR/USD: La hausse se renforce, quelles sont les prochaines étapes techniques et facteurs fondamentaux à surveiller?

La paire EUR/USD poursuit son rebond ce jeudi, avec un nouveau sommet récent sur 1.1045, alors que le Dollar continue de reculer face à la plupart des autres devises.

D’un point de vue technique, on notera que le dernier sursaut de hausse de ce matin a entrainé un test de la moyenne mobile 200 heures qui s’affiche comme une résistance immédiate à 1.1040, juste avant le seuil psychologique intermédiaire de 1.1050.

Le profil haussier de l’Euro-Dollar se renforce donc, mais comme nous l’avions déjà stipulé hier, une cassure confirmée au-dessus de la moyenne mobile 200 heures et au-dessus de 1.11 semble nécessaire pour que l’on puisse envisager des positions acheteuses sur quelques jours.

A la baisse, le seuil psychologique majeur de 1.10 et la moyenne mobile 100 heures à 1.0990 forment une zone de support clé, dont la cassure attesterait d’uneprise de contrôle des vendeurs, avec alors les récents creux annuels à 1.0925 qui pourraient être visés.

Graphique EUR/USD H1

Quelles sont les dernières actualités importantes sur les marchés?

Apaisement en ce qui concerne la guerre commerciale Chine-USA

L’actualité la plus parquante ce jeudi matin est l’annonce d’une rencontre entre les négociateurs US et chinois de niveau ministériel au mois d’octobre, une bonne nouvelle pour la guerre commerciale qui soutient l’appétit pour le risque sur les bourses mondiales.

Le vice-premier ministre chinois Liu a donc annoncé que la partie chinoise avait accepté de se rendre à Washington  » début octobre  » après un appel téléphonique avec le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin et le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer, selon une déclaration du ministère chinois du Commerce.

« Le bureau du représentant américain au commerce a également confirmé que des pourparlers auront lieu. Des discussions ministérielles à un niveau inférieur entre les deux parties auront lieu dans les semaines qui précèdent la réunion d’octobre. Bien que le marché puisse se réjouir de cette nouvelle à court terme, nous sommes sceptiques quant au fait que les deux parties peuvent réellement sortir de l’impasse. »

« Le sentiment de risque a également été renforcé hier par la décision de Hong Kong de retirer le projet de loi d’extradition, l’assouplissement monétaire possible en Chine cherchant à réduire les réserves obligatoires pour les banques et le risque d’un Brexit imminent sans transaction ».

Impact sur EUR/USD : On notera qu’une amélioration des relations Chine-USA fait reculer la probabilité de voir la Fed procéder à des assouplissements trop massifs, ce qui devrait soutenir le Dollar, mais cela ne semble pas le cas pour l’instant.

Le risque de récession en Allemagne augmente

L’économie allemande continue d’inquiéter, avec une nouvelle statistique décevante ce matin. Les commandes à l’industrie ont en effet reculé de 2.5% en juillet, annulanbt le rebond de juin.

Face à ces chiffres, les analystes de la banque ING ont noté que « sur l’année, les prises de commandes sont en baisse de 5,6%. Les données relatives aux commandes industrielles ont été très volatiles ces derniers mois, les commandes en gros ayant souvent brouillé les cartes. Hors commandes en gros, les commandes industrielles de juillet auraient augmenté de 0,5% par rapport à juillet. Pourtant, la tendance des commandes industrielles est loin d’être encourageante. Depuis le début de l’année, les commandes industrielles ont chuté en moyenne de 1% par mois. »

Impact sur EUR/USD : Les chiffres décevants publiés ce matin auraient pu peser sur l’Euro, mais cela n’a pas été le cas.

Le calendrier économique sera chargé ce jeudi

Le reste de la journée sera encore l’occasion de plusieurs publications clés, avec surtout le rapport ADP sur les créations d’emplois US à 14h15. Le consensus prévoit 148k créations d’emplois, après 156k le mois précédent.

A 14h30, on attendra ensuite les inscriptions hebdomadaires au chômage et la productivité US du T2. Les inscriptions au chômage sont attendues stables à 215k, tandis que la productivité devrait progresser de 2.2% après 3.5% au T1.

L’ISM des services US du mois d’août sera également au programme, et les économiste prévoient une hausse à 54 points après 53.7 le mois précédent.

Quelles sont les prévisions des grandes banques pour EUR/USD

Enfin, nous vous proposons de faire le point sur les prévisions de la Commerzbank et de UOB pour la paire EUR/USD à court terme.

Les analystes de la Commerzbank notent que l’Euro « n’a pas encore surmonté la résistance initiale, qui est offerte par le retracement de 23,6% à 1,1040, et nous notons que les comptes de vague d’Elliott intraday sont négatifs, ce qui implique pour aujourd’hui un éventuel nouveau test du support 1.0941/26. »

« La résistance à court terme est la ligne de tendance baissière à court terme à 1,1145 et la moyenne mobile 200 jours à 1,1269, mais la résistance clé est 1,1328/51, le canal baissier 2018-2019 et la moyenne mobile 55 semaines. Une clôture hebdomadaire au-dessus de ce dernier niveau est nécessaire pour annuler la pression à la baisse.”

De leur côté, les analystes d’UOB ont suggéré que d’autres gains en EUR/USD semblent probables, bien qu’ils pourraient être plafonnés autour de 1,1080.

« Nos attentes concernant le « sideway-trading » étaient incorrectes car l’euro s’est envolé et a clôturé en forte hausse. Bien qu’il soit possible d’étendre la hausse, les conditions de surachat suggèrent que tout mouvement à la hausse pourrait être  » limité  » à un test de 1,1080. Le support est à 1.1000 mais seul un mouvement en dessous de 1.0975 indiquerait qu’un sommet à court terme est en place ».

A horizon quelques semaines, alors que nous soulignions hier que « l’élan à la baisse s’est affaibli », la forte hausse de l’euro qui s’en est suivie et qui a frôlé la « résistance-clé » de 1,1045 a été une surprise. Bien que la  » résistance clé  » soit toujours intacte, l’action des prix au cours des deux derniers jours est suffisante pour indiquer que le plus bas de mardi 03 septembre à 1,0924 est un creux à court terme et que la paire n’ira pas plus bas pour l’instant. L’action sur les prix actuelle est considérée comme les premières étapes d’une phase de consolidation. En d’autres termes, l’euro devrait se négocier latéralement d’ici, probablement entre 1,0950 et 1,1110″.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.