Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: La paire s’affiche au plus bas depuis 2 ans, et les risques de poursuite de la baisse semblent élevés

EUR/USD: La paire s’affiche au plus bas depuis 2 ans, et les risques de poursuite de la baisse semblent élevés

La paire EUR/USD a fortement accentué sa chute hier, rejoignant un creux sur les 1.0904, au plus bas depuis mai 2017.

Le renforcement du Dollar, face à l’amélioration des perspectives pour les relations Chine-USA, et au fait que les traders se soient rassuré au sujet de la possibilité d’une destitution de Donald Trump après des démarches en ce sens d ela part des Démocrates semblent le principal facteur à l’origine de la chute de l’Euro.

La démission d’un membre de la BCE, Lautenschlager, a également pesé sur l’Euro-Dollar dans une moindre mesure. Celle-ci ayant démissionné en raison de son désaccord avec la politique d ela BCE, cela souligne une fois de plus les dissentions internes au sein de la banque centrale.

Cela prive par ailleurs la BCE d’un membre hawkish, qui sera sans doute remplacé par un membre italien, qui devrait selon toute logique se révéler bien plus dovish…

Aujourd’hui, des données concernant l’évolution de sprix en France et en Allemagne maintiennent la pression sur l’Euro, avec des chiffres inférieurs aux prévisions des économistes.

Quels événements seront susceptibles d’influencer l’Euro-Dollar pour terminer la semaine?

Cet après-midi, le calendrier offrira plusieurs occasions de voir la volatilité augmenter, avec la publication des commandes de biens durables US, des dépenses des ménages et de l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan.

Les développements au sujet du Brexit, et surtout leur impact sur le GBP seront également à surveiller, en raison de la corrélation positive EUR/USD-GBP/USD.

Enfin, tout développement en ce qui concerne l’enquête pour destitution de Donald Trump ou les relations Chine-USA pourrait également influencer le Dollar, et donc EUR/USD.

Analyse Technique EUR/USD

D’un point de vue grpahique, on notera que la zone du seuil psychologique de 1.09 s’affiche comme un support. Une cassure sous ce seuil pourrait mettre directement en ligne de mire le seuil psychologique de 1.08 en l’absence de suports graphiques crédibles.

A la hausse, le seuil de 1.0965 qui a stoppé une tentative de rebond hier sera la première résistance à prendre en compte. Elle est d’autant plus importante à court terme que la moyenne mobile 100 heures se trouve actuellement proche de ce seuil.

Ensuite, c’est le seuil psychologique clé de 1.10, non loin de la moyenne mobile 200 heures, qui devra être surveillée.

Seul un retour au dessus de ce seuil attesterait d’un recul suffisant de la domination des vendeurs pour que l’on puisse de nouveau envisager de spositions acheteuses.

Graphique EUR/USD H1

Quelles sont les prévisions des banques et des analystes?

Karen Jones, analyste à la Commerzbank, conseille la plus grande des prudences :

« La plus grande prudence s’impose. Une cassure sous 1,0905 placerait le plus bas de janvier 2017 à 1,0829 et le retracement de Fibonacci de 78,6% de la hausse 2017-2018 à 1,0814 en ligne de mire.”

De leur côté, les analystes de UOB estiment que “le risque immédiat est toujours à la baisse et une cassure du niveau majeur de 1,0900 pourrait entraîner une chute rapide de l’euro (le prochain support est à 1,0870). La résistance est à 1,0940, mais seul un retour au-dessus de 1,0960 indiquerait que la faiblesse actuelle s’est stabilisée ».

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.