Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: Légère hausse de l’Euro-Dollar après un rapport NFP contenant du bon, mais aussi du mauvais…

EUR/USD: Légère hausse de l’Euro-Dollar après un rapport NFP contenant du bon, mais aussi du mauvais…

La très attendu rapport NFP sur les créations d’emplois US du mois d’août n’a finalement eu qu’un impact limité sur la paire EUR/USD, en partie car de mauvaises nouvelles ont été compensées par de bonnes nouvelles.

En effet, les créations d’emplois ont déçu, mais la progression des salaire s’est révélée supérieure aux attentes.

Du bon et du mauvais dans le rapport NFP

L’économie US a donc créé 130k emplois au mois d’août selon les données publiées aujourd’hui, soit bien moins que les 160k anticipé par le consensus. De plus, les créations d’emplois du mois précédent, initialement annoncées à 164k, ont finalement été révisées en baisse à 159k.

A l’inverse, les salaires horaires moyens ont étonné avec une progression supérieure aux attentes, à +0.4% contre +0.4% anticipé en données mensuelles, et à +3.3% contre +3.2% anticipé en données annuelles.

Enfin, le taux de chômage s’est révélé stable à 3.7%, comme prévu par les économistes.

Les traders attendaient cette publication avec impatience, espérant en tirer des indices pour affiner leurs anticipations au sujet des prochaines décisions de la Fed.

Or, si la progression des salaires devrait plaire à Powell et au FOMC, les créations d’emplois fortement inférieures aux attentes constituent un bémol qui empêche au final de considérer ce rapport NFP comme un facteur éloignant la possibilité d’un long cycle de baisse des taux aux Etats-Unis.

D’un point de vue économie, un recul des créations d’emplois, dans un contexte de taux de chômage très bas semble normal, d’autant plus que la hausse de salaires tend à laisser penser qu’il existe une pénurie de travail dans certains emplois, faisant monter les salaires, un élément de nature à booster l’inflation, mais ce n’est pas ce sur quoi le marché semble se concentrer aujourd’hui.

Au final, le Dollar a donc légèrement reculé, la publication du jour n’ayant pas fait reculer la possibilité que la Fed continue d’abaisser ses taux après la baisse déjà quasi-garantie qui devrait avoir lieu plus tard ce mois-ci.

Réaction de l’EUR/USD et analyse technique

Sur l’EUR/USD, on a donc constaté une légère hausse, qui n’a pas de conséquences sur la tendance de fond. La paire reste en effet bloquée sous la résistance immédiate de 1.1050. ET quand bien même elle parviendrait à passer au-dessus de ce seuil, il faudrait observer un retour au-dessus du pic de cette semaine à 1.1085 et au-dessus du seuil psychologique de 1.11 pour considérer que les acheteurs commencent à dominer les échanges.

A la baisse, le premier seuil important reste le seuil psychologique majeur de 1.10, avant 1.0950, et le plus bas annuel à 1.0925.

Le marché tourne désormais son attention vers Jerome Powell

Enfin, on notera que la journée n’est pas encore finie du point de vue du calendrier économique, puisque les investisseurs attendent encore un discours de Powell, le patron de la Fed, à 18h30.

Il y a peu de chances que Powell commente le rapport NFP publié aujourd’hui, mais compte tenu du court délai entre la publication du NFP et l’intervention de Powell, le marché pourrait ne pas s’empêcher de surintépréter tout propos qui pourrait être jugé plus hawkish ou plus dovish que les plus récentes intervention du patron de la Fed.

Graphique EUR/USD H1

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.