Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: L’Euro bondit au-dessus de 1.12 grâce à l’impact baissier de la guerre commerciale sur le Dollar

EUR/USD: L’Euro bondit au-dessus de 1.12 grâce à l’impact baissier de la guerre commerciale sur le Dollar

La paire EUR/USD est parvenue à repasser au-dessus du seuil psychologique de 1.12 hier, et a ensuite nettement accéléré sa hausse pour venir marquer un plus haut sur 1.1250 la nuit dernière, s’affichant comme l’une des grandes bénéficiaires de la guerre commerciale Chine-USA.

La soudaine escalade de la guerre commerciale secoue les investisseurs

Rappelons en effet que Trump a surpris la semaine dernière en annonçant de nouveaux tarifs douaniers contre la Chine, relançant une guerre commerciale mise en pause suite au sommet du G20 à Osaka fin juin, au cours duquel Trump et le président chinois Xi avaient conclu une trêve indéfinie.

La Chine n’a pas tardé à répondre à cette nouvelle attaque de Trump, et a décidé le weekend dernier de dévaluer sa monnaie, et de demander aux entreprises d’Etat chinoises de ne plus acheter de produits agricoles US en tant que mesures de rétorsion.

Ce à quoi le président Trump a répondu hier en inscrivant officiellement la Chine sur la liste des pays qui manipulent leur devise.

Bref, la guerre commerciale s’aggrave, et le jeu des réponses coup pour coup ne laisse pour l’instant aucune place pour anticiper une amélioration de la situation. Désormais, une guerre commerciale de longue haleine devient donc largement le scénario le plus probable.

Pourquoi la guerre commerciale influence EUR/USD ?

Or, l’aggravation de la guerre commerciale implique un risque bien plus grand que la Fed ne poursuive ses baisses de taux. Voir la guerre commerciale empirer a donc un fort impact sur les anticipations de baisse de taux de la Fed.

En effet, la Fed a précisé la semaine dernière que la baisse de taux qu’ella a annoncé était en grande partie due à la guerre commerciale. L’aggravation de ce dossier augmente logiquement le besoin de baisse de taux aux yeux de la Fed.

Et dans la mesure où les baisses de taux de la Fed constituent des facteurs baissiers pour le Dollar, cela constitue un facteur haussier pour l’EUR/USD.

Par ailleurs, le fait que le guerre commerciale se transforme en guerre des devises implique un risque de plus en plus concret de voir les Etats-Unis tenter de dévaluer eux aussi leur monnaie par d’autres moyens qu’en attendant des actions de la Fed, une perspective qui maintient également le billet vert sous pression.

On notera à ce propos que la célèbre banque Goldman Sachs a mis à jour ses anticipations en termes de baisse de taux de la Fed face à l’escalade surprise de la guerre commerciale, et anticipe désormais une probabilité de 75% que la Fed abaisse ses taux de 0.25% au mois de septembre, et de 50% qu’elle répète l’opération en décembre.

En d’autres termes, le scénario de base le plus probable de Goldman Sachs prévoit encore deux baisses de taux supplémentaires d’ici la fin de l’année 2019.

Quelles sont les prévisions à court terme des banques pour EUR/USD ?

Pour bien aborder le trading de la paire EUR/USD, il est également utile de s’intéresser aux prévisions à court terme des banques.

Commerzbank pointe vers un objectif potentiel à 1.1360-77 (borne haute d’un canal baissier de long terme et moyenne mobile 55 semaines), mais met également en lumière des résistances à 1.1176/88 (creux de juin et mars), 1.1285 et 1.1299 (moyenne mobile 200 jours).

A la baisse, la banque identifie des supports à 1.1150 et 1.1106, avant 1.0967 et 1.0814.

De son côté, UBS prend acte de la récente accélération haussière, et anticipe désormais une phase de consolidation dans un range 1.12-1.13, et n’exclue pas la possibilité d’un test du sommet de juillet à 1.1281 dès aujourd’hui. En ce qui concerne les supports, 1.12 et 1.1160 sont les deux seuils mis en avant par UBS.

Analyse Technique EUR/USD et seuils à surveiller

D’un point de vue graphique, on notera que suite à son pic à 1.1250 la nuit dernière, la paire EUR/USD a corrigé jusqu’à tester le seuil psychologique de 1.12, amis ce sueil agit pour l’instant comme un solide support.

Si l’Euro-Dollar passe sous ce seuil, cela affaiblirait le profil haussier, avec dans ce cas un potentiel premier objectif à 1.1150. Ensuite, ce sont les moyennes mobiles 100 et 200 heures, à 1.1120 et 1.1130, qu’il faudra surveiller en tant que supports.

Enfin, si la paire parvient à dépasser 1.1250, les seuils de 1.1280 et 1.13 seront les prochaines résistances à prendre en compte.

Graphique EUR/USD H1

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.