Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: L’Euro-Dollar ignore l’amélioration de la guerre commerciale, quels sont les facteurs et seuils à surveiller à court terme?

EUR/USD: L’Euro-Dollar ignore l’amélioration de la guerre commerciale, quels sont les facteurs et seuils à surveiller à court terme?

La situation reste très incertaine sur la paire EUR/USD, malgré les annonces d’hier relatives à la guerre commerciale qui ont eu un impact fortement haussier sur les marchés actions.

Vers un apaisement de la guerre commerciale ?

Les marchés ont en effet été surpris par plusieurs annonces hier. En effet, on a d’abord appris qu’un entretiens téléphonique avait eu lieu entre les top négociateurs américains et chinois. Trump a d’ailleurs salué par la suite des discussions « productives ».

Suite à cela, on apprenait ensuite que les Etats-Unis ont décidé de reporter les tarifs douaniers contre les produits chinois qui devaient entrer en vigueur le 1er septembre.

Il a de plus été annoncé qu’un autre entretien téléphonique aurait lieu dans deux semaine,s avant des rencontres en face à face à Washington prévues pour le mois de septembre.

On notera cependant que les deux pays sont encore loin d’un accord, bien que cela n’empêche pas que la situation s’améliore.

Trump a en effet visiblement reporté les tarifs douaniers par peur d’une récession aux Etats-Unis, ce qui remettrait sérieusement en question ses chances de réélection.

La Chine devrait interpréter cela comme une faiblesse qui devrait l’inciter à faire trainer les négociations jusqu’à après les élections présidentielles US, dans l’espoir que Trump ne soit pas réélu.

Or, dans ce contexte, le risque que représente la guerre commerciale continuerait de menacer l’économie US et mondial aux yeux de la Fed, ce qui devrait alimenter les anticipations de baisse de taux.

El Erian estime que la Fed est prise en otage et qu’elle sera obligée d’abaisser ses taux encore deux fois cette année

La Réserve fédérale est « prise en otage par les marchés » et sera contrainte de procéder à deux baisses de taux d’intérêt supplémentaires avant la fin de l’année, selon Mohamed El-Erian, l’ancien CEO de PIMCO, le plus gros fond obligataire du monde, et l’actuel chef économiste de l’assureur allemand Allianz.

Dans un entretien accordé à Financial News, il a en effet déclaré que la Fed n’aura pas d’autre choix que de baisser les taux jusqu’à 1,75 % au cours des cinq prochains mois, et ce afin d’apaiser les craintes que les tensions commerciales et le ralentissement de la croissance mondiale ne portent préjudice à l’économie américaine.

« Même si de nouvelles réductions ne sont pas justifiées par les mesures économiques traditionnelles, la Fed n’aura d’autre choix que de réduire les taux. Les marchés les retiennent en otage en ce moment « , a déclaré M. El-Erian, l’ancien co-chef des placements de Pimco, la maison d’émission d’obligations.

« Les coupes seront faites pour des raisons négatives, pas pour des raisons positives. La Fed a peur de la réaction du marché si elle n’agit pas, a-t-il dit.

La banque centrale américaine a réduit ses taux le mois dernier pour la première fois en 11 ans, les réduisant de 25 points de base. À l’époque, Donald Trump a critiqué Jay Powell, le président de la Fed, sur l’ampleur de la réduction, demandant à la banque centrale de procéder à des réductions plus importantes pour permettre au dollar de baisser en valeur contre les devises étrangères.

« Ce n’est pas encore le début d’une longue série de coupes. Il ne s’agit pas de six ou sept réductions consécutives. L’économie américaine est toujours en bonne position, et pour qu’une récession se produise au cours des 12 prochains mois, il faudrait soit une erreur politique, soit un gros accident de marché. »

Analyse technique EUR/USD

D’un point de vue graphique, la situation n’a pas changé sur la paire EUR/USD, avec une consolidation légèrement baissière dans un range assez étroit, comme on peut le voir sur le graphique plus bas dans cet article.

Grossièrement, une cassure sous 1.1150 ou au-dessus de 1.1250 sera nécessaire pour que le contexte graphique s’éclaircisse.

Au-dessus de 1.1250, 1.1280 et 1.13 seront les premiers objectifs haussiers. Sous 1.1150, 1.11, 1.1050 et 1.10 seront de potentiels objectifs vendeurs.
En ce qui concerne les moyennes mobiles 100 et 200 heures, celles-ci évoluent à plat proches l’une de l’autre, ce qui confirme l’indécision d’un point de vue technique.

Graphique EUR/USD H1

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.