Home > Actualités & Analyses Forex > EUR/USD: Pourquoi l’Euro-Dollar a plongé sur le forex face à la réunion de la Fed? Quels sont les prochains objectifs?

EUR/USD: Pourquoi l’Euro-Dollar a plongé sur le forex face à la réunion de la Fed? Quels sont les prochains objectifs?

La Réserve Fédérale américaine a surpris hier, en se montrant moins dovish que prévu, ce qui a fait bondir le Dollar, et plonger la paire EUR/USD sur de nouveaux creux annuels.

La Fed a certes abaissé les taux de 0.25% comme prévu, mais a apporté plusieurs précisions et formulés plusieurs commentaires qui ont été jugés hawkish (ou pas suffisamment dovish) par les opérateurs.

La déclaration de la Fed fait débuter la chute de l’EUR/USD

Dans sa déclaration publiée à 20h, la Fed a en effet précisé que deux membres du FOMC auraient souhaité que les taux ne soient pas abaissés, une précision qui pourrait remettre en question la probabilité de plus amples baisses de taux avant la fin de l’année, ce que le marché anticipe avec une quasi certitude.

La Fed n’a par ailleurs pas affiché un avis trop négatif sur l’économie US, jugeant que la croissance est “modérée”, et que la marché du travail est “fort”.

Le patron de la Fed Jerome Powell tient lui aussi des propos hawkish

La conférence de presse de Jerome Powell qui a débuté à 20h30 a ensuite fourni davantage de précisions hawkish, Powell ayant notamment déclaré que la baisse de taux est déstinée à “s’assurer” contre les risques baissiers, ce qui sous-entend qu’elle pourrait rester unique.

Il a aussi décrit la décision de la Fed comme un “ajustement de milieu de cycle”, ce qui sous-entend que, sauf dégradation de l’économie, d’autres baisses de taux ne seront pas nécessaires.

Enfin Powell a également dit que cela ne constitue pas le début d’un long cycle d’assouplissements monétaires, même si il a aussi précisé qu’il ne s’est pas non plus engagé à ce la baisse de taux décidée hier soir reste unique.

Le problème, c’est que la Fed avait tellement téléphonné cette décision que le marché avait été incité à anticiper une surprise dovish, la probabilité perçue par les marchés monataires de voir la Fed abaisser ses taux de 0.50% ayant dépassé les 20% avant la réunion de la Fed.

En d’autres termes, il aurait fallu que Powell se montre particulièrement dovish, en s’engageant fermement à d’autres baisses de taux pour que le marché ne soit pas déçu avec une baisse de taux de “seulement” 0.25%.

Le marché a donc pu constater que ses anticipations sont allées trop loin, et les ajustements qui ont découlé de ce constat ont été la raison de la forte hausse du Dollar hier, alors que les taux ont pourtant été baissés.

L’attention se tourne désormais vers les statistiques US

Compte tenu des propos tenus par la Fed hier soir, tout dépendra désormais des données économiques, sachant que si celles-ci restent solides, le marché devrait peu à peu se convaincre que la Fed n’abaissera pas ses taux davantage, ce qui pourrait déboucher sur une poursuite de la hausse du Dollar.

On surveillera également d’éventuels commentaires des deux membres du FOMC qui ont voté contre la baisse des taux, afin d’en savoir plus sur les raisons qui ont motivé leur décision, ce qui pourrait soutenir également le dollar US.

Comment l’EUR/USD a-t-il réagi? Que doit-on attendre pour la suite?

En ce qui concerne la paire EUR/USD, la réunion de la Fed d’hier soir a débouché sur un plongeon de plus de 100 pips, entre 1.1140 environ avant l’événement, et 1.1035 sur le nouveau creux annuel marqué ce matin.

Soulignons que l’Euro-Dollar n’était pas descendu aussi bas depuis mi-mai 2017.

Il est important de noter qu’aucun support crédible ne peut être repéré avant le seuil psychologique majeur de 1.10. Un test de ce seuil clé est donc probable à court terme, à moins que l’actualité ne vienne soutenir l’Euro ou peser sur le Dollar.

A ce propos, on notera que les traders devront surveiller les indices PMI européens finaux du mois de juillet ce matin, tandis qu’aux Etats-Unis, c’est surtout l’ISM manufacturier qui sera surveillé. Demain, le marché tournera ensuite son attention vers le rapport NFP sur les créations d’emplois US du mois de juillet.

En cas de rebond sur l’EUR/USD, 1.1050 sera la première résistance potentielle, avant 1.11, puis 1.1140-50, 1.12, 1.1225, 1.1250, 1.1280 et 1.13.

Graphique EUR/USD H1

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
FED
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte