Home > Actualités & Analyses Forex > Euro Dollar : Jérôme Powell et la poursuite du « shutdown » font baisser le dollar US – test décisif des 1.1450$

Euro Dollar : Jérôme Powell et la poursuite du « shutdown » font baisser le dollar US – test décisif des 1.1450$

Le cours de l’euro dollar (EUR/USD) teste à nouveau la résistance des 1.1450$ aujourd’hui, un niveau de prix qui agit comme une chape de plomb sur les cours depuis la fin du mois d’octobre dernier. Au gré des données fondamentales propres à la Zone Euro, à la BCE et la FED, le marché a construit un trading range entre 1.13$ et 1.1450$ et a résisté à toutes les pressions baissières en provenance de l’Italie, de la France ou encore du Brexit du fait de la corrélation avec le GBP/USD.

Malgré la chute de l’activité économique en France au mois de décembre 2018 avec les mouvements sociaux (selon la dernière lecture des indices PMI de Markit), le taux EUR/USD a effectué un rebond d’amplitude sur le support à 1.13$ et teste les 1.1450$, malgré un très bon rapport NFP publié vendredi dernier aux Etats-Unis.

Pour résumer, de nombreuses données fondamentales étaient favorables à la baisse du cours de l’euro dollar, mais il ne baisse pas, mieux il a rejoint la partie haute de son range. Il est vrai que la poursuite de la fermeture partielle du gouvernement fédéral des Etats-Unis (shutdown) produit un effet baissier sur le dollar US face à un panier de devises.

Depuis le flash crash sur le Forex lors de la session Asie/Pacifique dans la nuit du 03 au 04 janvier, les devises majeures liées au « risque » (les plus exposées à la croissance économique chinoise notamment) ont démarré une phase de reprise haussière face au dollar US. De manière générale, la devise américaine recule face à un panier de devises, le ton davantage « accommodant » de la Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED) se confirmant.

Le dollar australien (AUD), le dollar canadien (CAD) et le NZD sont les devises les plus recherchées dans l’immédiat face à l’USD, et ce en raison d’une conjugaison de facteurs fondamentaux :

1)      Le solide rapport NFP publié vendredi dernier aux Etats-Unis

2)      L’amélioration des indicateurs avancés dans le secteur des services (PMI des services) en Chine et aux Etats-Unis

3)      Davantage de soutien monétaire de la part de la Banque Populaire de Chine (BPoC), avant une réduction du taux de réserve obligataire pour les banques et une stimulation de crédit additionnelle de plus de 100 milliards de $ qui en est attendue

4)      La reprise aujourd’hui du dialogue commercial entre les Etats-Unis et la Chine avec une délégation américaine à Pékin, ce lundi et ce mardi

5)      L’approche monétaire plus accommodante de Jérôme Powell qui s’est confirmée

6)      Reprise haussière du prix du pétrole brut texan

Ce marché demeure une imbrication de trading ranges en données journalières, le range horizontal chartiste compris entre 1.13$ et 1.1450$, le nuage journalier de l’Ichimoku. Seule une clôture journalière au-dessus des 1.1450$ (signal d’achat) ou sous le support à 1.13$ (signal de vente) donnera le point de départ d’une nouvelle séquence directionnelle.

Euro Dollar : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises journalières et réalisé par Vincent Ganne

EURUSD

 

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.