Home > Actualités & Analyses Forex > EURUSD – Sur le chemin de la parité ?

EURUSD – Sur le chemin de la parité ?

Alors que nous entrons dans le dernier trimestre de 2020, une année qui ne ressemble à aucune autre avec la pandémie qui dévaste les économies mondiales. 

Les banques centrales ont fait du mieux qu’elles pouvaient dans ces circonstances. Avec les gouvernements, elles ont assoupli les conditions monétaires et fiscales en réponse à la crise la plus grave que l’humanité ait connue depuis la seconde guerre mondiale.

L’une des conséquences de l’action commune des banques centrales (c’est-à-dire l’assouplissement) a été la baisse du dollar. Mais si nous regardons comment le marché a réagi au début de la pandémie, en mars-avril de cette année, nous voyons que la première réaction a été d’acheter le dollar. Ce n’est qu’après l’intervention de la Fed que le dollar a baissé.

Le retour du billet vert

Deux entités méritent d’être surveillées aux États-Unis. L’une est la Fed, et l’autre le Trésor américain. Lorsque la Fed achète des obligations d’État, elle crée des dollars à partir de rien pour payer cette dette. Cependant, si le Trésor (c’est-à-dire celui qui émet les obligations) devance la Fed en ce sens qu’il émet plus de dette que la Fed n’en achète, l’assouplissement n’a pas lieu. Les traders oublient toujours que pendant tout ce temps, la Fed a acheté des obligations, le Trésor a émis encore plus de dette et a empilé des dollars.

Un tel processus a conduit à ce que le dollar soit thésaurisé par le Trésor, mais ne soit pas libéré dans l’économie. Par conséquent, l’assouplissement n’est pas réel ou, du moins, pas maintenant. C’est pourquoi, lors du premier mouvement de réduction du risque sur le marché, nous pourrions assister à une réaction du dollar similaire à celle observée en mars-avril.

De l’autre côté de l’océan, la BCE est confrontée à une faible inflation. Pour remplir son mandat, elle doit agir, et les données HICP de cette semaine sont cruciales. Le communiqué précédent montrait une baisse de l’inflation sous-jacente à 0,4 %, et les projections pour le communiqué de cette semaine vont de -0,1 % à 0,7 %.

Si l’inflation continue à baisser, la BCE ne sera pas là pour arrêter l’appréciation du dollar. En fait, c’est tout le contraire qui pourrait se produire, car la BCE a introduit les inquiétudes concernant le taux de change dans sa récente déclaration.

La force de l’euro en avril-mai était due en grande partie au Fonds de relance et aux espoirs d’un programme budgétaire commun. Maintenant que la frénésie est terminée, le marché va se concentrer sur ce qui compte le plus – le mandat de la BCE et le fait que la liquidité du dollar a en fait diminué pendant tous ces mois.

Si le dollar se renforce, nous ne devrions pas être surpris de voir l’EURUSD atteindre de nouveaux planchers. Certaines voix appellent même à la parité dans les plus brefs délais. Avec la deuxième vague d’infections qui ravage déjà l’Europe et l’inflation sous-jacente qui menace de tomber sous zéro, personne ne devrait être surpris par le franchissement d’un seuil de parité de l’EURUSD.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.