Home > Actualités & Analyses Forex > Expliquer l’inflation et son importance pour les traders

Expliquer l’inflation et son importance pour les traders

Plus tard dans la journée, l’indice des prix à la consommation (IPC) aux États-Unis devrait afficher une baisse.  On s’attend à ce que l’IPC de base (excluant les prix de l’alimentation et de l’énergie considérés comme trop volatils et faussant ainsi les données) et l’IPC global ne présentent pas d’inquiétude quant à l’inflation dans un avenir proche.

La Fed, selon beaucoup, a fait un excellent travail jusqu’à présent pour remplir son double mandat de création d’emplois et de stabilité des prix. Avant la pandémie de coronavirus, l’économie fonctionnait pratiquement au plein emploi. Quant à l’inflation, le taux d’inflation médian prévu sur trois ans oscille tout juste autour de 2 %.

2% – Une ligne tracée dans le sable pour une banque centrale moderne

Introduit par la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ) il y a quelques décennies, l’objectif d’inflation a rapidement été adopté par d’autres banques centrales importantes dans le monde. Aujourd’hui, il existe un consensus sur le fait qu’une inflation inférieure à, mais proche de 2 %, suffit à stimuler la croissance et à en assurer un taux durable.

La grande question pour de nombreux opérateurs est de savoir pourquoi 2 % ? Pourquoi pas, par exemple, 0 ?

La réponse vient de la perception des attentes en matière d’inflation. Si le taux d’inflation tombe à zéro, ou, Dieu nous en préserve, en dessous de zéro, l’économie entre dans une phase déflationniste.

Soudain, les anticipations d’inflation chutent dans une spirale car les gens s’attendent à une baisse des prix, ce qui retarde la consommation. Sans consommation ou avec une consommation plus faible, l’économie stagne – et finira par décliner. Par conséquent, une inflation modérée de 2 % est considérée comme suffisamment élevée pour stimuler la consommation, et suffisamment faible pour ne pas affecter la valeur intrinsèque de l’argent.

Les communiqués d’aujourd’hui, bien qu’ils soient censés avoir un signe négatif, ne montrent pas de déflation. L’une des erreurs courantes commises par les traders débutants est de mal interpréter la baisse de l’inflation (c’est-à-dire la désinflation) avec la déflation. Si l’inflation passe de 5 à 3 %, l’IPC de base aura un signe négatif devant lui, mais le taux d’inflation reste positif. Ce n’est que lorsque l’inflation devient négative que l’on peut parler de déflation.

Les traders se soucient des concepts économiques inflationnistes/déflationnistes. Comme ils font partie des mandats des banques centrales, les variations de l’inflation entraînent des variations des taux d’intérêt. Ces derniers provoquent des changements spectaculaires de la valeur d’une devise et des taux de change globaux affichés sur les marchés des changes.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.