Home > Actualités & Analyses Forex > Fed : A quel point le FOMC peut-il être prudent en 2019 ?

Fed : A quel point le FOMC peut-il être prudent en 2019 ?

Le FOMC a relevé les taux de 25 points de base à 2,5% à la réunion du 19 décembre. Il s’agit de la quatrième hausse de l’année.
La Fed a notamment réduit le nombre de hausses prévues l’année prochaine à 2 contre 3 lors de la réunion de septembre. Elle a également réduit le taux final de 2020, passant de 3,4% à 3,1%, soit 1 hausse en 2020. La banque centrale a également abaissé ses prévisions de 2018 pour le PIB à 3%, de 3,1% et ses prévisions à 2019, de 2,5% à 2,3% tout en conservant celle de 2020 à 2% et 2021 à 1,8%.
La Federal reserve a amorcé ce cycle de taux en décembre 2015 après avoir maintenu le taux cible supérieur des fonds fédéraux à 0,25% pendant sept ans à la suite de la crise financière de 2008. Les gouverneurs n’ont fait que 1 hausse en 2016, 3 en 2017 et 4 cette année.
L’économie américaine se porte bien et avec une inflation juste en dessous de l’objectif de 2% fixé par la Fed, le débat sur le taux final ou neutre de la politique de la Fed a été considérable. C’est à ce niveau que les taux d’intérêt n’encouragent ni n’inhibent l’activité économique. On suppose que le taux se situe entre 2,5% et 3,25%, la limite supérieure des prévisions de taux actuelles. Le président de la Fed, Powell, a également déclaré que la politique dépendait de plus en plus des données à l’approche de la fin du cycle de resserrement.

La dépendance aux données signifie prendre des repères sur l’économie. Mais cela signifie également qu’il faut faire face aux menaces qui pèsent sur l’économie au moment où elles apparaissent. Le FOMC de décembre a fait les deux. La vigueur de l’économie américaine a laissé la Fed ajouter une hausse supplémentaire de 0,25%. Les projections de taux ont dans le même temps temporisé sur le futur.

Bien que l’économie américaine semble bien supporter des taux plus élevés, la Fed souscrit clairement une police d’assurance sur l’avenir.
Si les États-Unis commencent à ralentir l’année prochaine, cela sera-t-il dû à l’effet cumulatif de la hausse des taux d’intérêt américains ou au ralentissement de la croissance économique mondiale ? Le différend commercial avec la Chine ou une récession du Brexit en Europe vont-ils amener le PIB américain à 2,3% prévu par la Fed en 2019 ?
Un autre élément pour les gouverneurs de la Fed est la forte correction des actions au cours des dix dernières semaines.
La nouvelle dépendance de la Fed aux données est renforcée par les conférences de presse supplémentaires de 2019. Au lieu de quatre réunions du FOMC avec des projections économiques, le président Powell fera une déclaration et répondra aux questions après les huit réunions.
La Fed a clairement le sentiment que les taux approchent d’un point d’inflexion, le taux neutre, et a l’intention de communiquer davantage sur sa position actuelle. À l’approche de ce point, paradoxalement, le diagramme en points des prévisions de taux de la Fed perd de son importance. Les commentaires du Président dépasseront toute information contenue dans les rapports de politique monétaire.

Copyright (c) 2018 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.