Home > Actualités & Analyses Forex > Fed: Pourquoi l’intervention de Powell devant le Congrès US demain pourrait se révéler capitale pour les marchés financiers?

Fed: Pourquoi l’intervention de Powell devant le Congrès US demain pourrait se révéler capitale pour les marchés financiers?

Vendredi dernier, la Réserve Fédérale des Etats-Unis (la Fed) a présenté son rapport semestriel au Congrès dans lequel elle indiquait qu’elle agirait « comme il convient » pour soutenir l’expansion économique actuelle. Ce dernier indiquait des baisses de taux possibles au cours des prochains mois.

La Fed a également souligné le renforcement du marché du travail et la faiblesse de l’inflation, entrainant une clôure en baisse des marchés boursiers vendredi.

Selon certains analystes et journalistes économiques, la Fed a mentionné dans un rapport séparé que les droits de douane imposés par les États-Unis et certains de ses partenaires commerciaux, ainsi que l’augmentation des tensions commerciales toujours en cours, avaient entravé la croissance du secteur manufacturier mondial en 2018.

Le Président Donald Trump fait à nouveau pression sur la Fed pour réduire les taux afin de renforcer l’économie. Il a tweeté vendredi que la Fed n’a aucune idée de ce qu’elle fait et a augmenté ses taux trop tôt et trop souvent. Cependant, la Fed a toujours dit qu’elle prenait ses décisions indépendamment de l’opinion du marché et de celle de la Maison-Blanche.

Après une performance désastreuse l’année dernière, les marchés boursiers américains ont démarré 2019 en dents de scie. Les trois principaux indices boursiers américains ont grimpé en flèche cette année avec des rendements exceptionnels. En date du 5 juillet, l’indice S&P 500 a gagné 19,2 % depuis le début de l’année, tandis que le Nasdaq, très technique, a gagné 23,0 % et L’indice Dow Jones a gagné 15,4 %.

Comme le marché boursier et le risque vont de pair, quelques obstacles se sont également présentés cette année. Les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine ont mal tourné en Mai lorsque le Président Trump a menacé d’imposer des droits de douane et que la Chine a riposté. Le nombre d’emplois a également chuté considérablement au cours de ce même mois, ce qui a laissé entrevoir un marché du travail en difficulté. Le commerce mondial et les bénéfices des entreprises ont également été affectés. Les marchés boursiers ont été durement touchés pendant le mois de Mai.

Toutefois, les choses se sont améliorées en Juin, la Fed ayant indiqué la possibilité d’une baisse des taux cette année. Lors de sa réunion de Juin du FOMC, la Fed a discuté de cette possibilité, affirmant que les perspectives économiques étaient assombries par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ainsi que par le ralentissement de la croissance mondiale.

Vendredi dernier, un article de Bloomberg mentionnait que le rapport de Juin sur l’emploi US (NFP) faisait allusion à une probabilité réduite que la Fed prenne une décision de baisse de taux en Juillet. La hausse du rendement des bons du Trésor américain à deux ans, qui est passé de 1,76 % jeudi à 1,87 %, confirme cette conclusion. L’article indique qu’une réduction de taux de 0.50% était prévue lors de la réunion de Juillet, mais que suite au rapport NFP cette réduction est passée à 0.25%.

Les investisseurs ont suivi de très près ce rapport, car un mois supplémentaire de faibles chiffres aurait forcé la Fed à baisser ses taux. Le marché américain a créé 224k emplois en Juin, dépassant l’estimation de 160k. Le taux de chômage a légèrement augmenté, passant de 3,6 % à 3,7 %. Le salaire horaire moyen, par contre, a augmenté de 3,1 % en glissement annuel.

L’article de Bloomberg mentionne également un groupe d’économistes de Goldman Sachs, dirigé par Jan Hatzius, qui a déclaré qu’ils continuent de s’attendre à ce que la Fed baisse ses taux. Selon eux, il y a 60 % de probabilité d’une réduction d’un quart de point en Juillet, 5 % d’une réduction d’un demi-point et 25 % d’une absence de changement de politique.

Le FNB Dow Jones Industrial Average ETF (DIA) du SPDR, qui suit l’indice Dow Industrial Average, a gagné +8,4% en Juin mais a clôturé en baisse de -0,11% vendredi. Le FNB Invesco QQQ Trust, série 1 (QQQ), qui suit l’indice composé Nasdaq, a gagné 9,8% en Juin mais a clôturé en baisse de 0,20% vendredi. Le SPDR S&P 500 ETF (SPY), qui suit l’indice S&P 500, a gagné 8,4% en Juin mais a clôturé en baisse de -0,11% vendredi.

Les pourparlers commerciaux en cours semblent être interminables et ont des répercussions sur l’économie. Les gouvernements américain et chinois n’ont pas encore réglé leurs problèmes commerciaux. Toutefois, lors de leur réunion du G20, les deux pays ont convenu de négocier des tarifs douaniers.

La façon dont les pourparlers commerciaux affecteront davantage le marché et l’économie aura également un impact sur la ligne de conduite de la Fed en matière de réduction des taux d’intérêt.

Le Président de la Fed, Jerome Powell, s’exprimera devant le Congrès cette semaine, les 10 et 11 juillet, et parlera de ses perspectives sur le marché du travail et sur les baisses de taux. Un article de Reuter publié vendredi a déclaré que la décision de la Fed de ne pas procéder à une baisse de taux pourrait conduire à une liquidation des marchés boursiers et obligataires, ce qui pourrait en fin de compte entraver l’économie.

Il sera donc important de suivre la prise de parole de Jerome Powell devant le Congrès cette semaine pour trouver des indices sur la future décision de la Réserve Fédérale des USA.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
FED
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte