Home > Actualités & Analyses Forex > Forex – EUR/USD: L’Euro s’éloigne de ses récents sommets face à la prudence des traders, mais la tendance reste positive

Forex – EUR/USD: L’Euro s’éloigne de ses récents sommets face à la prudence des traders, mais la tendance reste positive

Portée par les espoirs au sujet du Brexit, la paire EUR/USD est parvenue à marquer un sommet à 1.1180 hier, mais l’optimisme des traders n’est pas suffisant pour pousser la paire jusu’à un test du seuil psychologique de 1.12, et dans ce contexte, EUR/USD repasse sous le support de 1.1150 ce mardi matin.

Les investisseurs attendent en effet ce soir un nouveau vote sur l’accord de Brexit de Boris Johnson. Si le vote ets positif, il faudra s’attendre à une forte hausse du GBP/USD, et dans une moindre mesure de l’EUR/USD, qui pourrait dépasser 1.12.

Dans l’attente, la prudence restera de mise, en surveillant des résistances à 1.1150 et 1.1180, et des supports à 1.1135, 1.1118 (moyenne mobile 100 heures) et 1.11 dans un premier temps.

Notons également que l’on attend également une réunion de la BCE pour jeudi, ce qui devrait également inciter les trader sà la retenue sur l’Euro.

Graphique EUR/USD H1

Intéressons nous désormais aux prévisions de quelques banques pour l’EUR/USD, et pour la réunion de la BCE, qui sera, après le Brexit, l’autre sujet clé de la semaine pour EUR/USD.

Commerzbank table sur un test de 1.12, et un test de 1.15 à plus long terme

Karen Jones, analyste à la Commerzbank, note que l’EUR / USD est resté stable hier et continue de viser initialement le ma à 200 jours à 1,1207 et ensuite le sommet du canal à 1,1290.

« La moyenne mobile 55 semaines est à 1,1258. Les baisses intrajournalières sont indiquées comme étant susceptibles d’être limitées dans les environs de 1,1120/1,1085. Tant que 1,1047 est conservé la tendance haussière à court terme sera maintenue. A plus long terme, la résistance critique à surmonter est la moyenne mobile 200 semaines à 1,1355 et bien que nous envisageons que cette zone de résistance tienne le test initial, à plus long terme, nous visons 1,1520/70, le plus haut de 2019, au minimum. »

« En dessous de 1,0879, nous avons le plus bas de janvier 2017 à 1,0829 et le retracement de Fibonacci à 78,6% de l’avance 2017-2018 à 1,0814. »

UOB maintient un avis haussier, mais anticipe une consolidation pour les prochaines sessions

Les analystes de la banque UOB restent constructifs sur l’EUR/USD, bien qu’ils admettent qu’une certaine consolidation soit probable lors des prochaines sessions.

« Nous avons souligné hier que  » le rallye est en territoire de sur-achat et qu’il est peu probable qu’un gain durable se poursuive « . Nous avons ajouté : « L’euro est plus susceptible de se consolider et de se négocier latéralement dans une fourchette de 1,1130/1,1180″. L’euro s’est ensuite négocié entre 1,1135 et 1,1179, relativement proche de notre fourchette de négociation latérale attendue. Le mouvement actuel est toujours considéré comme faisant partie d’une phase de consolidation, même si le ton sous-jacent légèrement affaibli suggère une baisse de la fourchette de négociation à 1,1120/1,1170 ».

A horizon 1 à 3 semaines, « nous maintenons nos perspectives positives pour l’euro et avons souligné vendredi dernier (18 octobre, à 1,1120) que « l’accent est mis sur la résistance à 1,1165″. L’euro a ensuite atteint 1,1172 avant de terminer la journée (et la semaine) sur une note forte. Le rallye actuel de l’euro semble toujours  » sain  » et une hausse au-dessus de 1,1200 ne serait pas surprenante, mais 1,1250 est une résistance beaucoup plus forte et pourrait ne pas céder aussi facilement. A la baisse, seule une cassure de 1,1070 (niveau de soutien fort légèrement supérieur à 1,1050 précédemment) indiquerait que la phase positive actuelle de l’euro qui a commencé il y a plus d’une semaine est arrivée à son terme ».

ABN AMRO estime que la BCE ne réserve pas de surprise cette semaine, mais qu’elle abaissera de nouveau les taux en décembre

En prévision de la réunion de cette semaine de la Banque centrale européenne (BCE), les économistes principaux d’ABN AMRO ont déclaré :

« Après avoir annoncé un train de mesures le mois dernier, il semble peu probable que d’autres mesures soient prises lors de cette réunion. Toutefois, les arguments en faveur d’une relance supplémentaire restent solides et il sera intéressant de voir si la BCE reconnaît explicitement la faiblesse des données récentes, ce qui ouvrirait la voie à de nouvelles révisions en décembre ».

« Nous nous attendons ensuite à ce que la BCE réduise encore le taux des dépôts de 10 points de base en décembre avant d’annoncer une accélération du rythme des achats d’actifs nets lors de la réunion de mars.”

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.