Home > Actualités & Analyses Forex > Forex – EUR/USD : La journée fut de nouveau dense et n’est pas terminée, les baissiers reprennent la main

Forex – EUR/USD : La journée fut de nouveau dense et n’est pas terminée, les baissiers reprennent la main

(ProfesseurForex.com) – Notre stratégie hebdomadaire s’est révélée payante pour la cinquième semaine consécutive avec 100 Pips à la clef grâce aux propos du gouverneur Coeuré (BCE, Fr) qui ravive les anticipations d’un taux de rémunération des dépôts négatif.

Après le gouverneur Liikanen, Benoît Coeuré, qui pèse beaucoup plus au sein de l’institution de Francfort, a lui aussi signalé que la BCE allait bientôt passer à l’acte. Nous étudions « très sérieusement » la possibilité d’un taux négatif pour la rémunération des dépôts (0 % actuellement).

Etant donné que la baisse de ce taux à de très fortes chances de s’accompagner d’une baisse du taux de refinancement (taux directeur, 0.25 % actuellement), les traders commencent à se dire que Mario Draghi a effectivement voulu signifier lors de sa conférence de presse la semaine passée que la BCE va passer à l’acte en mars, lors de la publication des nouvelles perspectives économiques et d’inflation de la BCE (avec pour la première fois des perspectives allant jusqu’en 2016).

EUR/USD s’écroulait dans le sillage de cette déclaration et en l’absence de statistiques influentes dans le calendrier économique, nous avons passé une bonne partie de la journée au plus avant que le cross ne corrige un peu à la hausse dans le sillage du discours de Mario Draghi portant largement sur l’Union bancaire.

En substance, Mario Draghi souhaite que le fonds de résolution des crises bancaires (bras armée de l’Union bancaire) soit mis sur pied d’ici 5 ans contre 10 ans actuellement. Mais étant donné que les banques sont plutôt en train de réduire la voilure, nous pensons chez PFX que ces propos sont un appel voilé pour mettre sur pied un QE, afin de nettoyer les bilans des banques et ainsi leur permettre d’abonder ce fonds plus rapidement.

Le marché ne semble pas faire la même analyse et EUR/USD remonte suite à ce discours.

Dans le désordre, notons également que la Belgique et l’Allemagne ont rehaussé aujourd’hui leur perspectives de croissance et que le gouverneur Bullard (FED) a plaidé pour une modification de la forward guidance afin qu’elle prenne en compte de manière plus qualitative les chiffres du chômage (donnée clef, avec l’inflation, sur laquelle la FED se basera pour décider de la remontée du taux directeur). Bullard n’a pas de droit de vote au sein du FOMC cette année et ses propos ont donc eu que peu d’impact sur le forex (impact théoriquement négatif pour le Dollar).

Enfin, notons qu’il y a de nouveau de l’eau dans le gaz en Italie où il se murmure que Renzi pourrait remplacer Enrico Letta à la tête du gouvernement. Le président Napolitano est monté au créneau pour balayer les rumeurs de nouvelles élections mais il semble certain que le gouvernement va changer de visage, au moins partiellement d’ici peu. Une affaire à suivre mais pour le moment, la bourse de Milan reste dans le vert.

D’un point de vue graphique, la paire évolue près des 1.36 et il faudra attendre les ventes au détail US demain pour voir davantage de volatilité. Notons que le Sénat US doit voter le rehaussement du plafond de la dette à 19h. Une mauvaise surprise pourrait fortement peser sur le Dollar mais le vote devrait être positif.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.