Home > Actualités & Analyses Forex > Forex – EUR/USD : Le même scénario se répète depuis le début de la semaine, la devise tente de repartir à la baisse mais les haussiers se défendent âprement

Forex – EUR/USD : Le même scénario se répète depuis le début de la semaine, la devise tente de repartir à la baisse mais les haussiers se défendent âprement

(ProfesseurForex.com) – Le même scénario se répète depuis le début de la semaine, le scénario yoyo dans le canal 1,22-1,23. Après la rapide correction haussière suite aux propos de Ben Bernanke, la paire a de nouveau faiblit aujourd’hui sans pour autant marqué de plus bas.

La matinée a été marqué par les minutes de la BoE, qui se sont révélées plutôt intéressantes contrairement au discours de Ben Bernanke. Le vieille dame a déclaré qu’elle n’écartait pas un nouveau QE si le dernier en date s’avérait insuffisant.7 membres du conseil des gouverneurs ont voté pour la récente augmentation de 50 milliards du dernier Quantitative Easing qui fait monter la facture à 375 milliards de pounds, soit plus de 15 % duPIB Britannique. Certains membres envisageraient une nouvelle hausse de 75 milliards…2 membres se sont donc déclaré contre un nouvel assouplissement monétaire alors que chacun d’eux a préféré laisser le taux directeur inchangé à 0,50 %. Néanmoins, si le QE s’avère insuffisant pour soutenir l’économie, une nouvelle baisse du taux est envisagée par la BoE.

Les propos de la chancelière allemande Angela Merkel qui a affirmé aujourd’hui qu’on ne peut pas être sûr que le Projet Européen va réussir contribuait à la baisse de l’Euro malgré des taux en baisse lors d’émissions obligataires au Portugal ainsi qu’en Allemagne. L’Allemagne a emprunté aujourd’hui plus de 4 milliards d’Euros à deux ans pour des taux négatifs, une première pour une telle maturité. L’émission obligataire s’est effectuée pour un taux de -0,06 % contre +0,1 % lors de la dernière émission obligataire similaire et le ratio de couverture fut en légère hausse à 2. Notons également que le Portugal est revenu sur le marché obligataire à court terme aujourd’hui. Le pays a pu emprunter de l’argent pour des taux inférieurs à ceux de l’Espagne…

L’après-midi, les statistiques du secteur immobilier étaient en ligne avec le consensus, voir meilleures, ce qui n’avait pas de grande influence sur la paire.

Le FMI venait briser la torpeur qui régnait après la nouvelle chute matinale en demandant une nouvelle fois publiquement à la BCE d’abaisser de nouveau son taux directeur. Plus encore, le FMI voudrait que la BCE relance son programme SMP de rachat d’obligations sur le marché secondaire. Une mesure qui avait été engagé par Jean-Claude Trichet et qui a abouti au gonflement de son Bilan de plus de 100 milliards d’Euros en obligations appartenant à l’Espagne, l’Irlande, le Portugal ainsi qu’à la Grèce (La Grèce qui a récemment fait savoir qu’elle apprécierait ne pas avoir à payer les intérêts de ces obligations rachetées par la BCE…) Enfin, le FMI désire également que Mario Draghi lance un nouveau round de LTRO qui pour rappel, sont des prêts aux banques à trois ans. Près de 1100 milliards d’argent frais a été injecté dans les banques pour une durée de trois ans.

D’un point de vue graphique, la paire continue d’évoluer dans le canal 1,22-1,23, avec des retracement brutaux plutôt techniques que vraiment appuyés sur des fondamentaux solides. Le support des 1,22 semble tenir bon.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte