Home > Actualités & Analyses Forex > Forex – EUR/USD : Le statut quo de Mario Draghi permet à la paire de finir à l’équilibre

Forex – EUR/USD : Le statut quo de Mario Draghi permet à la paire de finir à l’équilibre

L'Équipe Éditoriale de Professeurforex.com

(ProfesseurForex.com) – La paire finit finalement la journée à l’équilibre après une séance très volatile en raison de la conférence de presse mensuelle de Mario Draghi. La hausse des taux obligataire de l’Espagne a de nouveau tendu le marché ce matin et les bon chiffres hebdomadaires du chômage US pesait également en début d’après-midi mais les propos de Mario Draghi ont largement profité à l’Euro qui effaçait ses pertes.

Certains anticipaient peut être de nouvelles tensions sur la dette Française suite au débat de la veille mais les taux ressortaient finalement en baisse contrairement à l’Espagne qui, même si la demande était toujours présente, a du se résoudre à accepter des taux en nette hausse, encore une fois.

Le taux à 10 ans reste en-dessous du seuil psychologique de 3 %. Le taux à 9 ans glissait lui assez significativement à 2,85 % contre 3,29 % pour la précédente adjudication similaire.

En revanche, l’Espagne a émis des obligations à 5 ans au taux de 4,752 % contre 3,463 % pour la précédente adjudication similaire.

Cette nouvelle déception en Espagne venait s’ajouter à l’ambiance pesante sur la paire Eur/Usd après la décrue de la veille précipité par une salve de statistiques peu glorieuses en ce qui concerne le chômage et l’activité manufacturière.

En début d’après-midi, les chiffres hebdomadaires du chômage déclenchait un mini-rallye baissier en raison de la grande nervosité des opérateurs avant la très attendue conférence de presse du gouverneur de la BCE, délocalisée à Barcelone pour l’occasion. Une coïncidence quelque peu ironique…

La conférence de Mario Draghi fut un classique du genre ou presque. Le gouverneur a précisé que l’inflation devrait être de retour en-dessous de 2 % dès le début de l’année 2013 et que la conjoncture économique (faible croissance) ne permettrait probablement pas une hausse de l’inflation même si le prix des matières premières reste une menace certaine.

La BCE anticipe une stabilisation à une faible niveau de l’activité économique et une reprise progressive devrait intervenir au cours de l’année 2012.

Néanmoins, les risques baissiers demeurent présent en raison du regain de tension sur les marchés de la dette. Mario Draghi a une nouvelle fois appelé les gouvernements à faire le nécessaire pour remettre de l’ordre dans leur maison et de mener les réformes plus ambitieuses (même si Mario Draghi a noté des progrès significatifs dans certains pays comme en Italie par exemple..)

Ce dernier a également précisé que d’ici la fin 2013, 14 des 17 membres de la zone Euro devraient avoir maitrisé leurs déficits budgétaires

Enfin, le président de la BCE a en quelque sorte commenté sa dernière sortie (« we have to go back ») en déclarant qu’il n’y avait pas de contradiction entre le pacte budgétaire et le futur pacte de croissance. Il s’agissait plus d’une allusion au traité de Lisbonne qui définissait une stratégie plus ambitieuse pour l’économie Européenne.

Mario Draghi ne s’est donc pas mouillé, idem lorsque que la question de l’effet des LTRO lui a été posé. Le gouverneur s’est contenté de dire « je pense qu’il est encore trop tôt pour dire que l’effet des LTRO s’est évaporé »…

Il semblerait que la montée de l’Euro soit due au fait que Draghi compte attendre encore quelques mois pour envisager la question d’un LTRO 3. D’autre part, le maintient du taux directeur à 1 % et le fait que Draghi n’ait donné absolument aucune indication en faveur d’un nouvel abaissement du taux a conforté l’Euro.

D’un point de vue graphique, la paire finit quasiment à l’équilibre mais la tendance reste tout de même baissière comme en atteste le récent déclin de la paire alors que l’indice ISM des services a fortement chuté aux États-Unis à 16h.

La paire évolue actuellement autour de 1,3150 sur le forex.

  • Graphique Horaire

forex

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags: