Home > Actualités & Analyses Forex > Forex – EUR/USD : Les 1.30 font barrage au Dollar après que Dudley ait de nouveau tenté de semer la confusion sur les intentions de la FED

Forex – EUR/USD : Les 1.30 font barrage au Dollar après que Dudley ait de nouveau tenté de semer la confusion sur les intentions de la FED

(ProfesseurForex.com) – Les baissiers ne sont pas parvenus à aller chercher un nouveau plus bas aujourd’hui, le seuil des 1.30 faisant obstacle à la baisse sur le forex. Les traders sont légèrement confus suite au discours du gouverneur de la FED de NY.

A 14h30 les chiffres hebdomadaires du chômage étaient sans relief, décevant les traders qui tablaient sur ces chiffre pour raviver la volatilité sur le cross EUR/USD alors que certaines paires comme le GBP/USD, avaient déjà beaucoup évolué durant la matinée.

Même l’indice des prix à la consommation des particuliers (hors alimentation et énergie) est ressortie en en ligne avec le consensus, en légère hausse de 0.1 %. Pas de signe alarmant pour la FED dont certains gouverneurs s’inquiètent des risques déflationnistes et qui voteraient contre l’ajustement du QE si ces risques devaient se matérialiser.

C’est donc le discours de Bill Dudley, le gouverneur de la FED de NY qui a agité le forex en milieu d’après-midi en tenant des propos plutôt « dovish ». Le gouverneur est donc toujours en croisade pour atténuer les annonces du FOMC mais les traders n’ont pas vraiment mordu à l’hameçon

En effet, la paire EUR/USD reculait finalement malgré le fait que le gouverneur ait tenté de décaler les anticipations d’ajustement du QE à plus tard en laissant entendre que le QE pourrait être ajusté pour la première fois seulement au premier trimestre 2014 (le consensus table sur un ajustement dès le mois de septembre d’après un sondage de bloomberg).

Ces propos ont peut être été dilués par le fait que le gouverneur ait déclaré que d’ici à ce que le taux de chômage atteigne 7 %, le QE sera peut être déjà terminé. Le sentiment baissier s’est également renforcé lorsque Mr Dudley a souligné s’attendre toujours à une croissance de 2.1 % du PIB cette année, malgré la forte révision en baisse de la croissance du T1 la veille. Il a ajouté que la récente faible inflation pourrait n’être que transitoire (feu vert pour le « tapper »).

Finalement l’indice manufacturier de Kansas city, la dernière statistique importante du jour avant peut être une émission obligataire à 7 ans Américaine, accentuait le mouvement alors qu’il fut très mauvais, retournant en zone de contraction (-5) en juin alors que le consensus tablait sur + 4 (2 au mois de mai). Cela vient de nouveau confirmer qu’il sera très dur d’arrêter l’appréciation du Dollar…

D’un point de vue graphique, le seuil des 1.30 a fait office de support alors que nous l’avions enfoncé sans peine la veille. Encore une fois, les rebonds de la paire restent l’occasion de repasser à l’achat du Dollar sur le forex dans notre stratégie chez professeurforex.

La paire évolue actuellement autour de 1.3015 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
FED
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte