Home > Actualités & Analyses Forex > Forex – EUR/USD : Les chiffres de l’emploi U.S sont très satisfaisants mais c’est encore une fois l’Euro qui profite de la volatilité

Forex – EUR/USD : Les chiffres de l’emploi U.S sont très satisfaisants mais c’est encore une fois l’Euro qui profite de la volatilité

L'Équipe Éditoriale de Professeurforex.com

(ProfesseurForex.com) – Malgré quelques information de poids ce matin, la paire rest restée attentiste avant les chiffres du chômage Américains qui déclencheront enfin une volatilité intéressante mais paradoxale…

Le FMI a dégradé ses perspectives de croissance globales et la Zone Euro est bien évidemment pas épargnée. Si la croissance globale devrait toujours progresser de 3,3 % en 2012, la Zone Euro devrait en revanche accuser une contraction de 0,4 % de son PIB contre -0,2 % précédemment. La nouvelle n’avait pas beaucoup d’impact étant donné que Christine Lagarde avait déjà annoncé la couleur il y a une semaine.

L’INSEE a emboité le pas au FMI en révisant les perspectives de croissance de la France à 0,2 % pour l’année 2012. Selon l’institut, le PIB devrait stagner de nouveau au troisième trimestre. Cela fait cinq trimestre consécutif de stagnation… Notons que les institut Ifo (Allemagne), ISTAT (Italie) et INSEE ont publié un rapport commun dans lequel les perspectives de croissance passe à -0,2 % pour l’Union Européenne au troisième trimestre.

Nous apprenions ensuite que la Chancelière Allemande allait se rendre en Grèce mardi prochain. Une nouvelle qui n’a pas eu d’impact majeure mais qui certainement participé à l’optimisme ambiant. En effet, si la chancelière se déplace à Athènes, il est désormais peu probable que les choses dérapent… Notons que Jean Claude Juncker a déclaré « qu’il est était temps que la Chancelière aille en Grèce »…

La hausse des bourses Européennes a également profité à l’Euro aujourd’hui alors qu’elles avaient réagit de manière timoré hier après la conférence de presse de Mario Draghi.

Le recul plus marqué qu’anticipé des commandes industrielles en Allemagne n’a pas entamé l’optimisme des traders mais notons que la statistique baisse quasiment sans interruption depuis plus de deux ans.

Finalement, la paire EUR/USD sortait de sa torpeur en début d’après-midi et en dépit de statistiques plus qu’honorables, c’est l’Euro qui a tiré son épingle du jeu comme souvent depuis que les anticipations de QE de la part de la FED n’existent plus.

Les créations d’emplois, même si en ligne avec le consensus pour le mois de septembre, ont par contre été révisés largement en hausse pour les mois d’août et de juillet. Le taux de chômage a également été très positif. Alors que c’était le découragement des chômeurs qui avait permis de faire baisser le taux de chômage en août, ce mois-ci c’est bien la population active qui a augmenté. Le taux de chômage tombe donc à 7,8 %, un coup de pouce pour Obama afin de défendre son bilan.

Enfin notons également que l’Espagne montre toujours aucun empressement à faire sa demande d’aide qui est de toute manière inéluctable car même si les taux baissent significativement, le système bancaire Espagnol doit toujours être recapitaliser à hauteur de 53 milliards d’Euros.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Tags: