Home > Actualités & Analyses Forex > Forex – EUR/USD: Pourquoi l’euro n’a pas profité de la hausse de l’IPC et de la baisse du chomage de la zone euro?

Forex – EUR/USD: Pourquoi l’euro n’a pas profité de la hausse de l’IPC et de la baisse du chomage de la zone euro?

(ProfesseurForex.com) – Globalement, la paire EUR/USD restée plutot stable ce matin, se maintenant au-dessus du seuil des 1,3600, dans une configuration technique générale qui reste positive.

Cependant, on aurait pu s’attendre à une nette extension de la hausse, en raison des statistiques satisfaisantes publiées à 11h. Les IPC de la Zone euro ont en effet dépassé les attentes, avec un IPC principal à 0,9% contre 0,8% anticipé et 0,7% précédemment, tandis que le taux de chomage reculait à 12,1%, contre 12,2% anticipé et 12,2% précédemment.

Pourquoi l’inflation est une donnée importante en ce moment ?

En effet, la BCE avait abaissé son taux directeur lors de sa dernière réunion pour répondre à la chute de l’inflation du mois d’octobre (l’inflation avait chuté à 0,7% contre 1,1% anticipé et précédemment).

Par conséquent, les traders attendaient l’IPC de novembre pour évaluer les probabilités de voir la BCE assouplir davantage sa politique monétaire.

Toutefois, malgré les chiffres satisfaisants publiés aujourd’hui, EUR/USD n’a pas réagit, et a meme légèrement reculé dans les échanges intraday.

Pourquoi l’euro n’a pas profité de la hausse de l’IPC ?

Les raisons potentielles du manque de réaction de l’euro sont assez nombreuses :

-La paire EUR/USD a deja beaucoup progressé cette semaine, et les traders restent généralement prudents le vendredi avant la pause du weekend, voire prennent leurs bénéfices

-L’Allemagne, l’Espagne et la Belgique avaient deja publié leurs IPC de novembre hier, également en hausse. Par conséquent, les chiffres d’aujourd’hui étaient anticipés, et leur impact potentiellement deja intégré aux cours.

-Malgré sa remontée, l’inflation reste loin de l’objectif de 2% de la BCE. Les traders ont donc pu considérer que l’inflation ne remonte pas assez pour écarter le risque de nouveaux assouplissements de la part de la BCE.

-Meme si les risques de nouveaux assouplissements étaient écartés, la paire EUR/USD devrait rester bridée par la perspective de la baisse du QE de la Fed, que les opérateurs anticipent arriver rapidement, et qui profitera nettement au dollar au détriment de l’euro.

Coté technique

D’un point de vue graphique, la tendance de l’euro reste cependant haussière, avec plusieurs arguments positifs :

-EUR/USD a marqué chaque jour de nouveaux sommets ces trois derniers jours.

-La ligne de tendance haussière visible depuis le 22/11 continue de soutenir la devise.

-Le seuil des 1,36 est désormais devenu support et protège pour l’instant des baisses excessives.

-La MM 100 H1 est toujours bien orientée

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3610 sur le forex, avec des premiers supports sur 1,3600, 1,3585 et 1,3550, et des objectifs sur les 1,3620, 1,3650 et 1,37.

Graphique EUR/USD M15


Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte