Home > Actualités & Analyses Forex > FOREX: La stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 04 novembre [NEW]

FOREX: La stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 04 novembre [NEW]

(ProfesseurForex.com) – La chance ne fut pas à nos côtés la semaine passée mais grâce à un stop loss serré, les pertes ne s’établissent qu’à 25 pips. EUR/USD est donc tombé en dépit de nos nombreuses prévisions qui se sont avérées juste au niveau des données économiques US, toutes décevantes dans l’ensemble si l’on met de côté l’indice ISM manufacturier.

En effet, la FED est restée en stand by et comme nous vous l’avions mainte fois répété en début de semaine dernière, un statu quo monétaire sans rhétorique plus dovish allait profiter au Dollar. Ce qui a été le cas, non sans que les haussiers ne vendent chèrement leur peau. Mais au final, le sentiment de marché a changé, permettant aux baissiers de reprendre la main.

Selon nous, le sentiment baissier risque de continuer en début de semaine et d’un point de vue technique, le fait que nous ayons clôturé au plus bas sans qu’aucune correction technique n’intervienne, incite à penser qu’il y a de bonnes chances que nous allions marquer de nouveaux plus bas cette semaine.

C’est la FED qui a tout changé la semaine passée mais la BCE prend le relais cette semaine. La croissance va ralentir au T3, le chômage continue d’augmenter, le crédit reste atone et surtout, l’inflation ralentit de manière sérieuse. Autant d’arguments qui plaident en faveur d’un assouplissement de la politique monétaire. Une baisse du taux directeur est dans l’air et l’option LTRO semble être toujours en discussion au sein du conseil des gouverneurs de la BCE.

Toutefois, rappelons les propos du gouverneurs Nowotny qui a douché les espoirs de voir la BCE abaisser le taux directeur au mois de novembre. Il a néanmoins laissé la porte ouverte à un nouveau LTRO, une décision qui ne semble pas faire l’unanimité et qui pourrait dépendre de la façon dont les banques seront recapitalisées et de l’ampleur des ces recapitalisations…

Méfiance, mais en cas de statu quo monétaire sans rhétorique plus « dovish » qu’à l’accoutumée de la part de Mario Draghi, l’Euro pourrait remonter. Mais si le président de la BCE signale une baisse des taux imminente, soit au moment de la session des questions/réponses, soit en disant que les gouverneurs en ont discuté, soit en changeant la balance des risques sur l’inflation (0.7 % y/y …), la baisse pourrait continuer de plus belle.

Autre rendez-vous important cette semaine, la croissance US du troisième trimestre. Là encore, si nous sommes en-dessous du consensus, EUR/USD devrait en profiter. N’oublions pas non plus les NFP vendredi. Une nouvelle mauvaise surprise serait également un puissant facteur haussier. Visitez notre sélection des événements importants de la semaine du 04 novembre.

Nous resterons haussiers sur EUR/USD cette semaine mais encore une fois, le destin de la paire sera dans les mains des banquiers centraux. Si Mario Draghi reste impassible et adopte la même posture attentiste que la FED, l’Euro devrait en profiter. Dans le cas inverse, il faudra très probablement viser les 1.33.

Le premier scénario a notre préférence et nous placerons un ordre d’achat sur 1.3445, stop loss sur 1.3415. Objectif : 1.36.

  • Graphique journalier

  • Graphique Hedbomadaire

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte