Home > Actualités & Analyses Forex > FOREX : La stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 10 février

FOREX : La stratégie PFX EUR/USD pour la semaine du 10 février

(ProfesseurForex.com) – L’Euro reprend des couleurs depuis la semaine passée en raison du nouveau statu quo monétaire de la BCE et l’incertitude qui augmente au niveau de la FED avec un nouveau rapport NFP décevant qui pourrait faire réfléchir les gouverneurs du FOMC quant au rythme de réduction du QE.

Soulignons toutefois que l’incertitude a également augmenté concernant la BCE. En effet, le programme OMT (programme qui pourrait éventuellement permettre à la BCE de réaliser un véritable QE à la Japonaise) reste plus que jamais en suspend. La Cour Constitutionnelle Allemande ayant soufflé le chaud et le froid avant de passer la patate chaude à la Cour de Justice Européenne. La CJE est toutefois réputée pour ses verdicts fédéralistes et en ce sens, il se pourrait bien que la BCE obtienne gain de cause. La question est : Combien de temps mettra la Cour Européenne pour trancher. Cela pourrait prendre jusqu’à un an. Et alors que les pays en difficulté de la Zone Euro doivent faire leur grand retour sur les marchés internationaux de la dette, la BCE va devoir se priver d’un outil très important dans le cas où les choses se passeraient mal. Mais enfin, pour l’instant, les taux d’emprunt reculent fortement ces derniers temps.

D’autre part, si les NFP déçoivent, le vice-président de la FED Mr Fisher, a laissé entendre vendredi dernier que ce nouveau rapport décevant n’était pas suffisant pour inciter la FED à repenser son rythme de réduction du QE.

Et enfin, si la BCE n’a pas agit en février, quelques facteurs laissent penser que la BCE va de nouveau abaisser son taux directeur très bientôt. Mario Draghi a argué que la situation était trop complexe actuellement pour agir mais qu’avec les nouvelles prévisions (mars) qui iront jusqu’en 2016 et la croissance de la Zone Euro (vendredi), la BCE aurait assez d’informations en main pour agir si nécessaire.

Il y a donc des motifs de penser que EUR/USD ne va pas monter très longtemps. Cette semaine nous aurons quelques événements intéressants susceptibles de faire baisser le cross. Commençons par le témoignage de Janet Yellen devant le Congrès US demain. Il faudra surveiller de près les mots employés concernant les perspectives d’inflation et le ralentissement des créations d’emplois (NFP).

Gardons aussi œil sur le rapport d’inflation de la BoE. Ce dernier pourrait être l’occasion pour la BoE de clarifier sa politique monétaire alors que le « threshold » de 7 % va bientôt être atteint. Une corrélation entre GBP/USD et EUR/USD n’est pas à écarter.

Mercredi, le discours de Mario Draghi pourrait remuer les marchés et jeudi nous aurons les ventes au détail US. Enfin, vendredi, nous aurons la croissance dans la Zone Euro pour le T4. Un chiffre qui risque de créer de la volatilité étant donné que Mario Draghi a laissé entendre que ce chiffre serait important pour les prochains choix de politique monétaire.

Enfin, n’oublions pas que le plafond de la dette va être atteint très bientôt et que la deadline annoncée par le secrétaire au trésor US (7 février) a été totalement ignorée par le Congrès…

Dans l’ensemble, les risques nous semblent équilibrés, ce qui pourrait résulter en une consolidation cette semaine. Dans un tel contexte, nous sommes plutôt d’avis de privilégier notre avis baissier de long terme et chercheront un point d’entrée à la baisse sur tout rebond substantiel.

Vendre sur 1.3670 avec les 1.3570 en ligne de mire (stop loss 1.37) nous paraît raisonnable.

  • Graphique journalier

  • Graphique hebdomadaire

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.