Home > Actualités & Analyses Forex > Forex: Résumé jour par jour de l’actualité de la semaine du 16 au 20 juillet 2012

Forex: Résumé jour par jour de l’actualité de la semaine du 16 au 20 juillet 2012

(ProfesseurForex.com) – Vous retrouverez ci-dessous le résumé journlier de l’actualité de la semaine:

  • Lundi 16/07/12

Lundi la paire effaçait les gains obtenus lors du rallye surprise de vendredi dernier en raison du report au 12 septembre la décision de la cour constitutionnelle Allemande qui a décidé de prendre son temps avant d’institutionnaliser le MES et ratifier le pacte budgétaire. Un coup dur pour l’Espagne qui pensait pouvoir avoir accès aux fonds du MES dès le 20 juillet, lors d’un Eurogroupe entièrement consacré à son plan d’aide pour recapitaliser son secteur bancaire. Notons également que lundi le FMI a révisé à la baisse ses perspectives de croissance mondiales en abaissant ses prévisions pour la Zone Euro, les États-Unis et la Chine. Ce rapport pesait également sur l’Euro puisque la Zone Euro reste la plus grande menace pour la croissance mondiale selon le FMI. Enfin, la France empruntait à 1 an pour un taux négatif… et cette bonne nouvelle, couplée avec la consommation en nouveau recul aux États-Unis, permettait d’offrir un rebond à l’Euro. Les asiatiques sanctionnaient également le dollar durant la nuit et la paire allait chercher un plus haut significatif sur le seuil de 1,23 Dollar.

  • Mardi 17/07/12

Le marché restait de marbre toute la journée et ce n’est que les premiers mots de Ben Bernanke, à l’occasion de son témoignage semi-annuel devant le congrès, que le marché décalait brusquement à la baisse. En effet, Ben Bernanke a encore une fois répété l’éternel même refrain alors que les marchés attendent avec impatience le nouveau QE… La FED se tient prête à passer à l’action si la conjoncture se dégrade mais aucune mention explicite d’une éventuel QE prochainement. Malgré un léger mieux du coté du marché immobilier lors des deux premiers trimestre, la consommation a été décevante et les récentes données économiques sont décevantes de manière générale. Enfin, Ben Bernanke s’est déclaré satisfait de sa politique monétaire (QE et Twist) et avance même que de nouvelles mesures pourraient toujours continuer à supporter l’économie Américaine. Cette baisse a néanmoins été rapidement effacée, le timonier de la FED n’ayant pas oublié de pointer du doigt les déficits budgétaires Américains qui galopent… néanmoins, cette hausse était certainement plus liée à la peur du vide des traders lorsque l’on se rapproche des 1,22.

  • Mercredi 18/07/12

La hausse de la veille ne reposant sur rien de réellement concret, la paire retombait par inertie mais, une nouvelle fois, ne marquait pas de plus bas, ce qui permettait aux haussiers de continuer reprendre la main sur le marché en fin journée. La chute fut néanmoins alimenté par les propos de la chancelière Allemande qui déclarait qu’il n’était pas certain que le projet Européen aboutisse… La sortie du FMI en faveur d’un nouvel assouplissements monétaire de la part de la BCE en relançant le programme SMP, en abaissant son taux directeur ainsi qu’en injectant de nouvelles liquidités via LTRO, donnait également du grain à moudre aux baissiers. Le support haussier demeurait en place à la fin de cette journée et toujours aucun nouveau plus bas ne venait troubler l’ardeur des haussiers.

  • Jeudi 19/07/12

Après un nouveau rebond haussier dans le sillage d »achat de CALL à un mois par de larges institutionnels Américains, l’Euro reprenait le chemin de la baisse après que Wolfgang Schauble ait déclaré devant le Bundestag que l’Espagne resterait « responsable » des prêts qui seront octroyés à son système bancaire en faillite. Ce dernier déclarait également que les banques présentant des bilan extrêmement négatifs seraient liquidées. Ces propos remettent donc en cause les déclarations de Herman Van Rompuy qui avait assuré à la fin du sommet Européen que l’aide à l’Espagne ne transiterait pas par l’Etat. Les mauvaises statistiques Américaines à 16h accompagnaient la correction haussière. En effet, l’indice manufacturier de Philadelphie s’améliorait mais l’activité continue de se contracter. Les ventes de logements neufs se révélaient également assez mauvaises, ce qui faisait faiblir le billet vert.

  • Vendredi 20/07

Après une semaine sans tendance particulière, marqués par des rebonds tout aussi vifs que les plongeons, l’euro dollar parvenait finalement a élargir son range vendredi. La devise a en effet souffert d’un contexte hautement défavorable, avec plusieurs événement venant douloureusement rappeler à quel point la crise de la dette européenne reste d’actualité. Pêle mêle, on notera que les taux espagnols dépassaient largement les 7% aujourd’hui, tandis que l’on apprenait que la région de Valence ferait prochainement faillite si le gouvernement de lui fournit pas des fonds rapidement, fonds qu’il n’a pas, puisqu’il a dû récemment demander une aide à la zone euro pour sauver ses banques. Toujours au sujet de l’Espagne, on notera que l’agence Egan Jones a de nouveau dégradé le pays, à CC+ contre CCC+ auparavant. La grèce inquiétait également les investisseurs, puisque l’on apprenait que les titres grec ne serait plus accepté en garantie de prêts consentis par la BCE.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte