Home > Actualités & Analyses Forex > FOREX : Stratégie EUR/USD PFX pour la semaine du 02 juin

FOREX : Stratégie EUR/USD PFX pour la semaine du 02 juin

(ProfesseurForex.com) – La stratégie de la semaine, comme au début de chaque mois, se concentre sur la réunion de politique monétaire de la BCE mais aussi sur le rapport NFP. Plus que jamais, les traders auront les yeux rivés sur la BCE car il presque inimaginable que la BCE se contente d’un statu quo monétaire.

En effet, la France a rapidement donné de la voix lorsque EUR/USD s’est de nouveau rapproché du seuil symbolique des 1.40 sans oublier que le risque déflationniste guette en Europe. Le FMI estime qu’il y a 25 % de chance que la Zone Euro tombe en déflation en 2015 et le prix Nobel Josefh Stiglitz pense lui que cela est inévitable si la BCE ne prend pas le taureau par les cornes. Et ce n’est pas le recul tout frais à 0.6 % contre 1.1 % précédemment de l’HIPC Allemand qui dira le contraire. Et nous parlons ici de la locomotive de la croissance de la ZE… Il y a désormais une grande chance que l’HIPC de la ZE tombe à 0.5 % au mois de Mai…

Si l’on met de côté l’Euro fort qui, apparemment est un frein conséquent aux exportations, et le risque déflationniste, d’autres facteurs plaident en faveur d’un assouplissement monétaire :

La croissance est molle et ce n’est pas la contraction actuelle de l’offre crédit dans la Zone Euro qui nous permet d’être optimiste. Le chômage reste préoccupant, marquant un nouveau record en France au mois d’avril. Nous sommes encore loin d’un niveau de croissance permettant de réduire le taux de chômage. Et qui dit chômage, dit prestations sociales et donc dérive du déficit budgétaire.

Dans ce contexte, les marchés s’attendent à ce que la BCE agisse pour booster l’activité de crédit. En ce sens, une baisse du taux directeur ne sera pas suffisant ce qui laisse envisager un QE ou tout du moins, un nouveau LTRO (a maturité plus grande que 3 ans?). Le taux de rémunération des dépôts négatif est aussi une option a forte probabilité.

N’oublions pas non plus que la BCE pourrait renforcer sa forward guidance en laissant entendre que le taux directeur restera bas encore plus longtemps qu’anticipé ou encore terminer la stérilisation du programme SMP (Ce serait le premier pas en direction d’un QE en bonne et dû forme).

Ce qu’il faut retenir c’est que si la BCE se contente d’une baisse du taux directeur, les traders vont vendre la nouvelle car cela est déjà largement intégré dans les cours. Il faut probablement s’attendre à une hausse de 100 pips de EUR/USD dans un tel scénario.

En revanche, si la BCE annonce une baisse du taux directeur alliée avec une autre mesure de politique monétaire (non conventionnelle, telle un LTRO ou bien un QE ou encore une fin de la stérilisation des achats de dette du programme SMP), EUR/USD risque de reculer davantage, en direction des 1.35, voir plus bas si la BCE dévoile un QE.

Concernant le rapport NFP, il s’agira de la touche finale dans le sillage de la BCE qui devrait secouer le forex, ou pas…

N’oublions pas l’IPC de la ZE, le PIB ZE du T2, l’indice ISM US et les indices PMI des services ZE qui devraient faire évoluer le cross en attendant Draghi.

Bien malin celui qui sait ce que nous a réservé la BCE. Nous décidons sur PFX de ne pas envisager un QE en bonne et dû forme et donc une déception sur les marchés qui devrait faire remonter EUR/USD après la décrue de ces dernière semaines.

Stratégie hebdomadaire

Achat : 1.3570

Objectif : 1.3720

Stop loss : 1.3540

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte