Home > Actualités & Analyses Forex > Forte reprise du marché du travail australien en novembre

Forte reprise du marché du travail australien en novembre

L’Australie bénéficie d’un fort retour économique après la récession induite par le COVID-19. Bien qu’elle ne soit pas encore tirée d’affaire, les perspectives économiques futures semblent un peu plus prometteuses dans cette partie du monde.

Avant d’entrer dans les détails, il convient de mentionner que la Nouvelle-Zélande, proche voisine de l’Australie, a été déclarée « sans virus ». Sans surprise, le PIB néo-zélandais a rebondi au niveau d’avant la crise, dans une reprise en forme de V.

Si l’Australie suit la même voie, nous ne devrions pas être surpris de voir l’économie se redresser également. Les données économiques positives sont encore plus stupéfiantes si l’on considère que les vaccins n’ont encore été livrés ni à la Nouvelle-Zélande ni à l’Australie. Ces deux pays montrent au monde que le virus peut être contrôlé si seulement les dirigeants et la population écoutaient la science et faisaient leur part du travail.

Le taux de chômage australien passe sous la barre des 7 %

La publication des données sur l’emploi hier a montré une amélioration significative au cours du mois de novembre. Pour commencer, l’économie australienne a créé plus du double du nombre d’emplois que l’économiste avait prévu. Plus précisément, sur les 40 900 nouveaux emplois attendus, l’économie en a fourni 90 000. Ainsi, la baisse du taux de chômage, inférieur à 7 %, n’a pas été une surprise, avec un taux de 6,8 % pour le mois de novembre.

Les bonnes nouvelles ne se sont pas arrêtées aux gros titres. Un examen plus approfondi en révèle beaucoup plus. Par exemple, le taux d’activité est passé à 66,1 %. Cela est particulièrement important pour l’interprétation du taux de chômage. Par exemple, si le taux de chômage diminue et que le taux d’activité diminue également, alors les bonnes nouvelles fournies par le taux de chômage doivent être prises avec un grain de sel. Après tout, moins de personnes participent à la population active et entrent dans le calcul du taux de chômage. Par conséquent, l’augmentation du taux d’activité du mois dernier renforce la baisse du taux de chômage.

Le sous-emploi a également diminué. Le sous-emploi indique le nombre de personnes qui acceptent des emplois inférieurs à leurs qualifications. Par exemple, un économiste qui accepte un emploi d’agent de livraison FedEx, parce qu’il a du mal à trouver un emploi correspondant aux qualifications qu’il possède.

Naturellement, le dollar australien (AUD) ne pouvait pas rester indifférent à ces données. Il a atteint un sommet en 2020 par rapport au dollar américain (USD) et a également gagné du terrain par rapport à l’euro (EUR), ce qui est d’autant plus important que l’euro est l’une des devises les plus fortes en 2020.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.