Home > Actualités & Analyses Forex > Impact initial des élections américaines sur les produits de base

Impact initial des élections américaines sur les produits de base

Le lendemain des élections américaines, le vote n’a pas généré de mouvements de marché sauvages. Contrairement à 2016, où la victoire surprenante de Trump sur Hillary Clinton a créé beaucoup de volatilité, les matières premières et le marché boursier ont réagi selon des paramètres normaux.

Il convient de mentionner que l’image ci-dessous montre les principaux changements des actifs financiers avant l’ouverture du marché américain, un jour après le jour des élections. En gros, elle comprend l’action sur les prix après la fermeture du marché au comptant le jour du scrutin et l’ouverture le lendemain.

Les élections américaines restent pour l’instant indécises, avec la perspective que le processus de dépouillement des bulletins de vote se poursuive probablement. Par exemple, la Pennsylvanie a annoncé hier que tous les bulletins de vote ne seraient comptés que vendredi au plus tôt. Avec une course aussi serrée, beaucoup plus serrée que ce que beaucoup ont prévu, de nombreux traders se demandent quelle sera la réaction initiale des marchés ?

Performance des actifs financiers au lendemain des élections

Les produits de base ont réagi différemment selon la sous-classe dont ils font partie. Par exemple, les métaux précieux servent de couverture dans un portefeuille. Ainsi, l’argent, l’or et le platine ont connu certaines des plus fortes baisses, avec respectivement 2,5 %, 1,8 % et 1,1 %. L’idée qui sous-tend le déclin des métaux précieux est que, dans un environnement de prise de risque lié à la hausse des prix des actions, les investisseurs se débarrassent des actifs refuge et sont prêts à prendre plus de risques.

Le pétrole a été le champion des rendements au cours de la période surveillée, le WTI et le Brent ayant gagné plus de 2 %. Les investisseurs ont été encouragés par la perspective de nouvelles réductions OPEP+, et le pétrole a simplement ajouté au rallye qui a commencé il y a quelques jours en rebondissant de plus de 15 % par rapport aux plus bas. On peut donc supposer sans risque que le rallye du pétrole n’a rien à voir avec les élections américaines, mais plutôt avec l’évolution du marché pétrolier entraînée par des changements dans l’équilibre entre l’offre et la demande.

D’un point de vue sectoriel, le secteur de l’énergie a fait mieux que prévu et le reste des secteurs des matières premières ont été moins performants. Dans le même temps, le marché boursier, tel que mesuré par le S&P 500, était en hausse, tout comme l’indice du dollar.

Les trois catégories d’actifs – matières premières, actions, indice du dollar – ont enregistré des performances mitigées qui reflètent pleinement l’incertitude entourant les élections. Par exemple, la hausse des actions et celle du dollar ne sont pas des relations à voir tous les jours.

Une fois de plus, cela prouve qu’en période d’incertitude, avec de nombreuses inconnues sur la table, la meilleure chose à faire est d’attendre que la poussière retombe avant de trader. De cette façon, on évite les réactions inhabituelles du marché et le portefeuille ne subit pas de pertes inutiles.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.