Home > Actualités & Analyses Forex > Indice DAX 30 – Une réforme bien nécessaire

Indice DAX 30 – Une réforme bien nécessaire

L’une des annonces les plus intéressantes pour les acteurs des marchés financiers est venue récemment d’Allemagne. Le célèbre indice DAX fait l’objet d’une réforme, qui modifie la façon dont il suit les plus grandes entreprises allemandes. 

Le fait qu’un indice change de composition n’est pas nouveau. De temps en temps, des sociétés entrent et sortent d’un indice, reflétant ainsi les changements de l’économie. Parmi les changements récents à mentionner, citons l’ajout de Salesforce dans le Dow Jones ou la prochaine intégration de Tesla dans le S&P 500.

Toutefois, la réforme du DAX ne se limite pas à l’ajout de quelques sociétés : elle permettra de suivre un plus grand nombre de sociétés et d’appliquer des critères différents pour l’ajout de sociétés à l’avenir.

Changements concernant l’indice DAX

Le changement le plus notable est le nombre d’entreprises dans l’indice – il passe de 30 à 40. Cela se fait au détriment de l’indice MDAX (c’est-à-dire l’indice qui suit les entreprises de taille moyenne), dont le nombre d’entreprises passera de 60 à 50.

L’ajout de nouvelles entreprises à l’indice DAX n’est pas une chose étrange. Après tout, à l’exception du Dow Jones aux États-Unis, la plupart des indices des économies développées suivent un nombre supérieur à 30. Par exemple, le FTSE au Royaume-Uni suit 100 sociétés, l’indice espagnol en suit 35, ou l’indice italien qui suit 40 sociétés.

Un autre changement important dans l’indice DAX vient de la modification du deuxième critère pour en faire partie. Plus précisément, au lieu d’un volume de chiffre d’affaires par action, un seuil de chiffre d’affaires sera utilisé. Il serait intéressant d’observer cela du point de vue de la volatilité – la volatilité augmentera-t-elle ou diminuera-t-elle en conséquence ?

Outre ces deux changements, le nouvel indice DAX apporte une nouvelle exigence financière pour que les entreprises soient considérées comme adaptées. Par conséquent, toute entreprise appropriée doit afficher au moins deux années consécutives de rentabilité. Certaines nouvelles exigences en matière de gouvernance rendent les conditions encore plus difficiles à remplir par les nouveaux membres.

Pourquoi le DAX ferait-il l’objet d’une réforme ? La réponse est simple : depuis des années, il est peu performant sur la scène mondiale. Par exemple, l’Allemagne est la quatrième économie mondiale. À ce titre, sa part dans le produit intérieur brut (PIB) mondial est de 4,4 %. Toutefois, elle ne représente que 2,6 % de la capitalisation boursière mondiale. Elle se classe derrière des pays comme le Canada, l’Inde ou même l’Arabie saoudite.

Une réforme était attendue depuis longtemps et entrera en vigueur au cours du second semestre 2021. Il reste à voir quels en seront les effets, mais il semble bien que l’indice DAX sera modernisé.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.