Home > Actualités & Analyses Forex > Interprétation du rapport des NFP de juillet 2020

Interprétation du rapport des NFP de juillet 2020

Le rapport des NFP de juillet 2020 a confirmé ce que le président Trump a tweeté la semaine dernière : un marché du travail en amélioration. Cependant, si les gros titres montrent que les données dépassent les attentes, les détails révèlent une image contrastée. 

Depuis que la pandémie de coronavirus a atteint les pays occidentaux en février de cette année, le marché du travail a complètement changé. Tous les pays ont essayé de protéger leurs entreprises et leurs travailleurs en offrant un soutien gouvernemental sans précédent. Cependant, à un moment donné, l’impact réel de la crise COVID-19 doit apparaître dans les données. C’était le cas vendredi dernier, lorsque le rapport des NFP a été publié.

Un fort rebond, mais le tableau d’ensemble reste faible

Le rapport des NFP de juillet a montré un fort rebondissement du nombre d’emplois, le taux de chômage ayant diminué de manière significative. Toutefois, la route est longue pour parvenir à une reprise complète, et chaque mois qui passe révèle à quel point la situation est instable.

Depuis février 2020, les personnes les plus touchées par la crise du coronavirus sont celles qui gagnent le moins bien leur vie. Près de 30 % de tous les emplois perdus appartiennent à cette catégorie, et les nouveaux emplois créés en juillet n’ont permis de récupérer que 3 % de ce chiffre. Néanmoins, la bonne nouvelle est que l’économie rouvre, et que les entreprises ont commencé à réintégrer leur personnel.

Le rapport a été suivi de près par les acteurs du marché en raison des nouvelles contradictoires qui ont précédé sa publication. Le volet emploi des deux rapports ISM pour le mois de juillet indiquait un faible nombre de NFP, mais le président Trump a laissé entendre que le rapport des NFP allait dépasser les attentes. En conséquence, le dollar s’est négocié avec un ton mitigé sur les nouvelles publiées avant le rapport de vendredi.

Ce qui est intéressant, c’est que l’information, une industrie à salaires élevés qui n’est pas directement touchée par la pandémie, est maintenant le troisième secteur industriel le plus touché. En outre, alors que le chômage lié à des licenciements temporaires diminue, les emplois non temporaires perdus continuent d’augmenter.

Bien que le tableau soit mitigé, le rapport des NFP contient quelques signes encourageants. Par exemple, le chômage de base est en baisse. Considéré comme l’un des paramètres les plus importants pour interpréter le rapport des NFP, le chômage de base ne tient pas compte des travailleurs temporaires et se concentre sur les pertes d’emplois permanents. Il a baissé pour la première fois depuis le début de la pandémie, un signe encourageant qui a fait grimper le dollar dans tous les domaines.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.