Home > Actualités & Analyses Forex > Janet Yellen ne compte pas réduire le rythme de réduction du QE à moins d’un changement « notable » des perspectives économiques

Janet Yellen ne compte pas réduire le rythme de réduction du QE à moins d’un changement « notable » des perspectives économiques

(ProfesseurForex.com) – Janet Yellen a passé son grand oral lors de son premier témoignage semi-annuel devant la commission financière du congrès US.

Le discours a été publié par avance et il apparaît que pour le moment, la FED n’a pas l’intention de changer son fusil d’épaule, signifiant que les récentes données économiques décevantes ne sont pas suffisantes pour inciter la FED à modifier son rythme actuel de réduction du QE (10 Mds $ par mois).

Sur la question de l’éventualité d’une réduction du QE plus rapide, (ce que souhaitent les gouverneurs Plosser et Fisher par exemple), la présidente a botté en touche, laissant penser qu’elle n’avait pas bien entendu la question..

Toutefois, Janet Yellen a rappelé que cette réduction n’était pas en mode pilotage automatique et que si les perspectives économiques de la FED venaient à changer, le FOMC prendrait les mesures adéquates (comme un arrêt de la réduction du QE). Il faudrait un « notable » changement dans les perspectives économiques de la FED pour que le rythme actuel soit modifié.

La présidente rappelle de nouveau que le seuil de 6.5 % n’est pas un seuil qui déclenchera automatiquement une hausse du taux directeur mais incitera seulement la FED à reconsidérer ses perspectives économiques. La première présidente de la FED a souligné que la FED souhaitait rendre la politique monétaire de la FED aussi « prédictible que possible ».

Janet Yellen estime que l’économie à gagner en momentum en fin d’année 2013 mais ne tient pas le même discours concernant l’emploi qu’elle considère toujours loin d’être satisfaisant. Durant la séance de question réponse, la présidente a d’ailleurs estimé qu’il était impossible de savoir quelle part de la chute du taux de participation était lié à un facteur structurel (arrivée normale à la retraite d’une portion de la population) et au découragement des chômeurs qui disparaissent des statistiques du « pôle emploi local ». Le facteur structurel est le plus important selon elle.

Concernant l’inflation, Janet Yellen estime que la faiblesse actuelle sera temporaire.

Au niveau des troubles dans les marchés émergents, il ne devrait pas y avoir d’impact majeure sur l’économie US.

UPDATE A VENIR si besoin, le témoignage risque de durer encore une grosse heure..

Dans l’ensemble, la présidente n’avait pas l’intention de choquer les marchés et par conséquence, pour le moment, EUR/USD reste stable non loin du plus haut de la semaine. Les ventes au détails US demain risquent d’avoir davantage d’impact sur le forex.

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.