Home > Actualités & Analyses Forex > La Banque d’Angleterre fait allusion à des taux négatifs

La Banque d’Angleterre fait allusion à des taux négatifs

Un jour après la réunion du FOMC (Federal Open Market Committee), c’était au tour de la Banque d’Angleterre (BOE) de décider du niveau des taux d’intérêt et de la décision globale de politique monétaire au Royaume-Uni (RU). Aucun changement de la part de la BOE, mais les acteurs du marché ont été choqués d’apprendre que la banque étudie activement les taux négatifs.

C’est la deuxième fois que la BOE suggère qu’elle pourrait faire passer le taux en dessous de zéro. La première fois, la livre sterling (GBP) a réagi fortement, mais seulement pendant une courte période. La réaction d’hier a été mitigée : après avoir chuté au départ, la livre sterling a regagné le terrain perdu et, dans certains cas, a même gagné sur la journée.

Lettre de la Banque d’Angleterre sur l’inflation

Ce que la BOE a fait a un nom dans le monde financier : les ballons d’essai. Chaque fois qu’une banque centrale veut voir l’effet potentiel d’une politique monétaire nouvelle ou non conventionnelle, elle utilise de tels « ballons ». Tout d’abord, ils se présentent sous la forme d’une simple mention de l’intention de la banque. Habituellement, la première communication apparaît lors d’un événement peu médiatisé, comme un discours ou une interview – quelque chose qui n’a aucun rapport avec l’événement principal de politique monétaire prévu.

Ensuite, l’intention est mentionnée dans le rapport officiel sur la politique monétaire. Enfin, la mise en œuvre met fin au processus. Jusqu’à présent, c’est exactement ce qu’a fait la BOE. En d’autres termes, il serait surprenant de ne pas voir la banque faire passer les taux sous zéro dans un avenir pas si lointain.

Hier, la BOE a décidé de maintenir sa politique monétaire inchangée. Elle a suivi les traces d’autres grandes banques centrales dans différentes juridictions (par exemple, la Fed, la BCE, la RBA), et la voie privilégiée lors de cette réunion a été l’attentisme.

Le taux d’escompte actuel est à peine supérieur à zéro. Il est accompagné d’un programme d’assouplissement quantitatif de 745 milliards de livres sterling. L’inflation au Royaume-Uni se situe actuellement à 0,2 % – bien en dessous de l’objectif de 2 %, et c’est la raison principale de l’annonce de la BOE concernant l’étude des taux d’intérêt négatifs.

Si l’inflation s’éloigne de l’objectif de plus d’un point de pourcentage, le gouverneur doit envoyer une lettre au chancelier expliquant les raisons de cet écart. La lettre dite d’inflation donne au marché l’occasion de connaître les réflexions de la BOE après une réunion où elle ne modifie pas sa politique monétaire.

La lettre d’hier décrivait des perspectives sombres à la fois pour l’inflation et l’économie britannique. Si l’on ajoute à cela l’incertitude du Brexit, on comprend pourquoi la BOE est prête à prendre une décision aussi controversée – déplacer le taux d’intérêt en territoire négatif.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.