Home > Actualités & Analyses Forex > La Banque d’Angleterre maintient sa politique inchangée et attend de nouveaux progrès économiques

La Banque d’Angleterre maintient sa politique inchangée et attend de nouveaux progrès économiques

Cette semaine, tout était question de décisions des banques centrales et de déclarations de politique monétaire. Mercredi, la Fed aux États-Unis a fait les gros titres ; hier, c’était le tour de la Banque d’Angleterre et aujourd’hui de la Banque du Japon. Comme tous les traders le savent, lorsque les banques centrales parlent, les acteurs du marché doivent les écouter. 

De loin, la plus importante des déclarations des trois banques centrales a été celle de la Fed. Après tout, il s’agit de la banque centrale la plus influente au monde, puisqu’elle veille sur la monnaie de réserve mondiale.

Cependant, les décisions d’autres banques centrales peuvent faire bouger les marchés, et la Banque d’Angleterre (BOE) en fait partie. Ce n’était pas le cas de l’annonce d’hier, mais la communication de la BOE était tout de même importante pour les traders du GBP.

La BOE maintient son taux d’escompte à 0,1 % à l’unanimité

La banque a maintenu le taux principal et la facilité d’achat d’actifs inchangés, à 0,1%, respectivement 875 milliards de livres sterling. Il n’y a eu aucune dissidence, la décision a donc été prise à l’unanimité, ce qui indique que le comité de politique monétaire (CPM) est unifié.

En outre, à l’instar de la Fed le jour précédent, la BOE a déclaré qu’elle ne resserrerait pas les conditions monétaires tant que l’inflation ne repartirait pas de manière cohérente par rapport aux niveaux actuels. Comme cela a été le cas avec le ciblage de l’inflation dans d’autres juridictions, la BOE a eu du mal à remplir son mandat ces dernières années. Par conséquent, aidée par la hausse des prix du pétrole, elle est prête à laisser l’inflation atteindre l’objectif et peut-être même le dépasser, avant d’envisager un resserrement.

La banque a noté que les perspectives économiques restent exceptionnellement incertaines, compte tenu à la fois du Brexit et de la pandémie. Alors que le taux de vaccination avance à toute allure dans le Royaume, les effets du Brexit ne sont pas encore visibles dans toute leur ampleur. Nous avons eu un indice de la diminution des échanges commerciaux avec l’Union européenne, la baisse pouvant aller jusqu’à 40 % pour certaines catégories de marchandises. Si cette tendance se poursuit, elle constituera un risque pour la croissance économique future.

Comme mentionné précédemment, le marché n’a pas été impressionné par les propos de la BOE. La paire GBPUSD a évolué davantage en fonction de l’évolution du dollar, tandis que le cross EURGBP a poursuivi sans faiblir sa tendance à la baisse amorcée à la fin de l’année 2020. Nous pouvons dire que la BOE était un non-événement et que tout ce que la banque a fait était de demander plus de temps pour analyser les développements futurs.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.