Home > Actualités & Analyses Forex > La Banque nationale suisse maintient sa politique monétaire inchangée

La Banque nationale suisse maintient sa politique monétaire inchangée

La Banque nationale suisse (BNS) a publié son évaluation de la politique monétaire l’autre jour, laissant le taux inchangé à -0,75%. Cependant, les détails de la conférence de presse qui a suivi montrent combien il est difficile pour la BNS de faire face au statut de refuge du franc suisse (CHF) et aux défis à venir pendant la pandémie COVID-19.

Détails de la conférence de presse de la BNS de Jordan

Pour ceux qui se demandent pourquoi la décision de la BNS sur les taux d’intérêt était importante cette semaine, la réponse vient de la conférence de presse. La BNS ne tient une conférence de presse que deux fois par an – la dernière en décembre 2019. Par conséquent, toute personne intéressée par plus de détails sur la politique monétaire de la BNS et par les réflexions de son président de la direction générale est l’un des deux moments de l’année auxquels il faut prêter attention.

Pour mettre les choses en perspective, il faut savoir que la Banque centrale européenne (BCE) tient une conférence de presse après chaque décision de politique monétaire – toutes les six semaines. La Réserve fédérale des États-Unis (Fed), quant à elle, en tient une toutes les six semaines. La Banque d’Angleterre (BOE), en tient une seulement lorsqu’elle modifie le taux d’intérêt. La journée d’hier a donc été un moment important pour connaître le point de vue de la BNS sur la pandémie de coronavirus, les mesures qu’elle a prises, ou qu’elle est prête à prendre, et les interventions sur le marché des changes.

La BNS a laissé le taux directeur et le taux d’intérêt sur les dépôts à vue à -0,75% – le niveau le plus bas parmi les nations développées, et peut-être même dans le monde. L’incertitude affecte l’inflation et les perspectives de croissance, et la BNS prévoit une inflation plus faible qu’en mars.

En ce qui concerne l’économie suisse, la BNS a reconnu que l’économie suisse est en forte récession, même si l’activité économique a quelque peu repris depuis le mois de mai. L’inflation devrait elle aussi reprendre à l’avenir.

Lors de la conférence de presse de Jordan, il a répété que la BNS mène une politique monétaire expansionniste mais garde un œil sur le taux de change global. En outre, Jordan a exprimé son soutien total à l’évolution du taux d’intérêt négatif, au relèvement du seuil d’exemption négatif annoncé récemment et à la désactivation du tampon anticyclique annoncée récemment – tout cela pour permettre aux banques de prêter plus facilement aux particuliers et aux entreprises.

Comme c’est le cas dans d’autres juridictions des banques centrales, il ne s’agit pas tant de ce que la banque centrale veut ou entend faire, mais du résultat final. Si les banques commerciales ne trouvent pas d’entreprises qui acceptent les conditions monétaires avantageuses offertes par la banque centrale, la vitesse de circulation de la monnaie diminue et la reprise économique prend plus de temps que prévu.

La BNS a tenu ses promesses – il appartient maintenant aux banques commerciales et aux consommateurs de tirer le meilleur parti des conditions offertes.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte