Home > Actualités & Analyses Forex > La BCE sous pression aujourd’hui – va-t-elle encore assouplir sa politique ?

La BCE sous pression aujourd’hui – va-t-elle encore assouplir sa politique ?

L’une des réunions les plus intéressantes de la BCE va se terminer dans quelques heures aujourd’hui. C’est certainement la plus intéressante jusqu’à présent cette année, car la BCE est mise à l’épreuve. 

La récente hausse des rendements du Trésor américain au cours des dernières semaines a eu des répercussions dans d’autres parties du monde, principalement dans les économies avancées. Ainsi, les rendements en Europe ont également augmenté, le bund allemand amorçant une tendance haussière. Même l’écart entre le spread américain – GER et son homologue IT-GER s’est élargi.

Naturellement, la BCE n’est pas satisfaite de ces conditions de resserrement non souhaitées, et elle a déjà agi. Fin février, lors du dernier jour de trading, la BCE a fait part de ses préoccupations concernant la hausse des rendements. Isabel Schnabel, membre du directoire de la BCE, a déclaré que la BCE avait encore de la marge pour assouplir un peu plus sa politique.

Est-ce le cas ? Si oui, c’est aujourd’hui qu’il faut savoir de combien et dans quelles conditions, le cas échéant.

Attentes de la réunion de la BCE d’aujourd’hui

Ne vous y trompez pas, le consensus est que la BCE ne fera rien aujourd’hui. Malgré les interventions verbales, il n’y a pas de faits supportant un assouplissement supplémentaire lors de cette réunion. Si tel est le cas, la BCE maintiendra le taux de refinancement principal à 0 % et le taux de la facilité de dépôt à -0,5 %. En outre, la durée du PEPP est considérée comme inchangée, au moins jusqu’en mars 2022, tandis que la période de réinvestissement reste également inchangée, au moins jusqu’à la fin de 2023.

Le problème avec tout cela, c’est que Fabio Panetta, qui siège au directoire de la BCE, a été très explicite ces derniers temps, affirmant que la BCE ne devrait pas hésiter à augmenter les achats d’actifs dans le cadre du PEPP. Comme les données hebdomadaires ne montrent pas une telle augmentation, la BCE pourrait compenser en faisant une telle annonce aujourd’hui. De cette façon, elle ajoutera de la crédibilité aux propos de ses propres membres.

La BCE est connue pour ses interventions verbales et ses ‘coups de gueule’. C’est ce qu’elle a fait à de nombreuses reprises, sans que cela ne soit suivi d’aucune action. Par exemple, lorsque le taux de change EURUSD a atteint 1,20 pour la première fois en 2020, la BCE est promptement intervenue, déclarant qu’un taux de change plus élevé n’était pas le bienvenu.

Dans le même temps, l’EURUSD a atteint 1,23 avant de retomber à 1,18, sans que la BCE ne fasse quoi que ce soit de significatif. Par conséquent, le risque de la réunion d’aujourd’hui est que la BCE fasse réellement quelque chose. Si elle assouplit encore un peu plus sa politique, l’euro aura le feu vert pour continuer à baisser.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.