Home > Actualités & Analyses Forex > La croissance continue de l’industrie des fonds durables

La croissance continue de l’industrie des fonds durables

Malgré la pandémie de coronavirus, les investissements ESG (Environnement, Social, Gouvernance) connaissent une tendance robuste et croissante, l’Europe ouvrant la voie à un avenir plus vert. Sur un total de 46 milliards de dollars de fonds durables, les États-Unis et le reste du monde en représentent environ 12 %, le reste étant situé en Europe.

Le « Green Deal » de l’UE

Depuis que la présidence de la Commission européenne a changé à la fin de l’année dernière, l’UE a annoncé un « Green Deal » qui est sur le point de façonner le développement du continent. Présenté avant la pandémie de coronavirus, le Green Deal est un projet ambitieux qui vise à rendre l’Union européenne neutre sur le plan climatique d’ici 2050.

L’idée est de stimuler l’économie verte en menant des initiatives pour protéger l’environnement. Le financement du « Green Deal » par des fonds privés et publics fait suite à des sondages réalisés à l’échelle de l’UE qui ont révélé une préoccupation majeure de la population concernant le changement climatique et l’environnement.

La croissance des fonds durables est remarquable, compte tenu du fait que l’Union européenne et le reste du monde luttent contre une pandémie. Ce qui nécessite des montants de capitaux sans précédent pour faire face à un chômage élevé et à de nouvelles mesures de distanciation sociale. Malgré cela, comme l’a montré le premier trimestre de l’année, le Green Deal va de l’avant, en bonne voie pour tenir ses promesses.

La Deutsche Bank a récemment révélé qu’elle avait émis sa première obligation verte, la plaçant ainsi avec succès sur le marché. D’une durée de six ans et d’un volume de 500 millions d’euros, elle offre un coupon de 1,375 %.  Le produit de l’émission est utilisé pour refinancer les projets durables de la Deutsche Bank tels que les bâtiments écologiques ou les projets dans le domaine des technologies renouvelables.

L’exemple de la Deutsche Bank est le meilleur pour illustrer ce que le « Green Deal » de l’UE signifie pour l’avenir des finances privées et publiques en Europe.

En raison de la forte demande d’investissements pour les projets verts dans toute l’Union européenne, tant les gouvernements que les entreprises privées trouvent plus facile de lever des fonds pour des projets verts et de se conformer ainsi aux exigences plus strictes de la Commission européenne en matière d’environnement.

Tout aussi importante, la pandémie a révélé des failles structurelles dans la mondialisation. Une réalité post-pandémique verra un énorme déficit de financement qui devra être comblé d’une manière ou d’une autre. Le fait de mettre en avant les inégalités climatiques pourrait suffire à stimuler les investissements des entités privées, car la demande d’investissements durables est sur le point d’augmenter dans le cadre du « Green Deal » de l’UE.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte