Home > Actualités & Analyses Forex > La croissance des ventes au détail aux États-Unis se poursuit en octobre

La croissance des ventes au détail aux États-Unis se poursuit en octobre

Il y a trois jours, mardi, les données américaines sur les ventes au détail pour le mois d’octobre ont montré une croissance continue. Bien que le rythme de la croissance ait diminué, octobre a été le sixième mois consécutif de croissance après l’effondrement de mai. 

Sur de nombreux fronts, c’est plus qu’une bonne nouvelle. Elle montre la résilience du consommateur américain qui a maintenu ses dépenses pendant la crise de la santé.

Elle montre également l’impact des politiques monétaires et fiscales sur les ménages. Si le taux d’épargne a augmenté en raison de l’incertitude liée à la pandémie, les consommateurs ont néanmoins dépensé la majeure partie de ce qu’ils ont reçu du gouvernement pour les stimuler. Le ralentissement du rythme de croissance s’explique peut-être par le fait que le consommateur a commencé à dépenser l’épargne accumulée au cours des six derniers mois.

Que faire des ventes au détail d’octobre aux États-Unis

Chaque fois que l’indicateur des ventes au détail est publié, les traders doivent focaliser leur attention dans deux directions différentes. La première est la publication des titres. En octobre, l’indicateur des ventes au détail a montré une augmentation de 0,3% par rapport au mois précédent. Le chiffre réel était légèrement inférieur au consensus attendu de 0,5 % et bien en dessous du 1,6 % précédent. En ce qui concerne les données principales, ce qui compte, c’est la tendance. Tant que les ventes au détail continuent à augmenter, le consommateur a des réserves qu’il peut encore utiliser.

Un autre élément à prendre en compte est le chiffre d’affaires de base des ventes au détail, qui présente les mêmes données mais qui exclut le prix des automobiles. La raison de l’ajustement est que les automobiles représentent généralement une grande partie des données sur les ventes au détail – environ vingt pour cent. Par conséquent, pour obtenir une vision plus claire des données, l’indicateur des ventes au détail de base est utile à cet égard.

L’image ci-dessus montre la ventilation des ventes au détail pour le mois d’octobre. Nous voyons que les dépenses des restaurants ont diminué en octobre, mais pas autant qu’en avril. De même, l’habillement a pris du recul, mais là encore, pas autant qu’en avril.

Toutefois, on ne peut s’empêcher de remarquer les similitudes entre octobre et avril. Bien que le montant des dépenses ne soit pas similaire, il existe une tendance. Pour soutenir cette thèse, JP Morgan vient de déclarer que les utilisateurs de sa carte ont constaté un schéma similaire à celui du mois de mars. Plus précisément, ils préfèrent dépenser davantage dans les épiceries et les magasins à prix réduits plutôt que de sortir au restaurant.

Cela vient confirmer le ralentissement des données sur les ventes au détail de cette semaine. Cela nous dit-il également que les réserves des consommateurs sont épuisées et que, sans autre stimulus, la hausse des ventes au détail est terminée ?

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.